Revue de presse

El Moudjahid (p02)/Horizons (p02) :

- À l’occasion du 58e anniversaire du lancement de la Radio secrète «La voix de l’Algérie libre et combattante» le 16 décembre 1956, le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, procédera cet après-midi, à 16h, à l’inauguration du musée de la Radio algérienne et de sa bibliothèque spécialisée, au siège Ahmed-Zabana suivie de la deuxième partie du programme commémoratif qui sera organisée au Centre culturel Aissa-Messaoudi, à partir de 17h.

Le Temps d’Algérie (p06) / La Nation Arabe (p03) /DK News (p06)/ Midi Libre (p03)/ Carrefour d’Algérie (p24)/ L’Actualité (p02)/ Soummam News (p24):

- Ces quotidiens sont revenus sur les déclarations du ministre de la Communication, M. Hamid Grine, lors d'une conférence de presse animée au terme de sa visite de travail, mardi dans la wilaya de Guelma, où il a affirmé que son département prépare plus de 20 avant-projets de nouvelles lois touchant aux différents aspects des métiers de la presse afin de faire réaliser un bon qualitatif au secteur. La majorité de ces avant-projets de loi qui s'inscrivent «dans le cadre du grand programme du président de la République portant professionnalisation du secteur», sera présentée au cours de la session de printemps de l'Assemblée populaire nationale, a précisé le ministre.   

El Moudjahid :

- Une visite guidée au profit des représentants des médias nationaux aura lieu le mardi 23 décembre à 8h à l’École militaire polytechnique de Bordj El Bahri. (p02)

 - Dans une intervention lors d'une conférence sur le rôle des médias arabes dans la lutte antiterroriste qui s'est tenue à Riyad, le secrétaire général adjoint à la Ligue arabe chargée de l'information et de la communication Haïfa Abou Ghazala a souligné que «le terrorisme n'appartient à aucune religion, ethnie ou région donnée, c'est un phénomène international qui requiert la conjugaison de tous les efforts pour pouvoir l'éradiquer». Cette conférence s'inscrit en droite ligne avec les efforts visant à sensibiliser les ministres arabes de l'Information à la gravité du terrorisme et la relance de la stratégie médiatique arabe de lutte contre le terrorisme, approuvée en mai dernier parle conseil ministériel. (p32)

 -  La revue de la Police, éditée par la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) a traité, dans son numéro paru en novembre dernier dont la parution coïncide avec la célébration du 60e anniversaire du déclenchement de la Révolution nationale et la Journée nationale de la presse, plusieurs thèmes dont les actions de proximité des services de sécurité et la lutte contre toutes formes de criminalité et de violence en Algérie."Au moment où nous partageons, avec tous les Algériens, la joie de la célébration du 60e anniversaire de la Révolution nationale ainsi qu'avec nos frères journalistes à l'occasion de leur fête nationale, nous tenons à réaffirmer la détermination de la Direction générale de la sûreté nationale à consolider la démarche commune des services de sécurité et des médias en vue de travailler de concert dans le cadre d'une vision claire, de plans et de programmes d'action d'envergure», précise la revue dans  son éditorial. (p32)

El Moudjahid (p04) /Horizon (p04)/L’Expression (p04)/Le Soir d’Algérie (p05)/ Le Quotidien d’Oran (p07)/DK News (p04)/Le Temps d’Algérie (p02)/Soummam News (p03)/ Les Débats (p24)/Ouest Tribune (p03) :

- Le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, a annoncé que « 800 cartes de journaliste professionnel ont déjà été attribuées  par la commission instituée à cet effet», en marge de l’ouverture du cycle de formation au profit des professionnels de la presse, organisé hier  par le quotidien Annasr. Il a en outre précisé que 1.000 autres dossiers sont encore en instance d'étude au niveau de ladite commission.
- Le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, a affirmé hier à Guelma, que son département prépare plus de 20 avant-projets de nouvelles lois touchant aux différents aspects des métiers de la presse afin de faire réaliser un bond qualitatif au secteur. La majorité de ces avant-projets de loi qui s’inscrivent «dans le cadre du grand programme du Président de la République portant professionnalisation du secteur », sera présenté au cours de la session de printemps de l’Assemblée populaire nationale, a précisé le ministre lors d’une conférence de presse animée au terme de sa visite de travail dans cette wilaya.
El Moudjahid (p02)/ )/Horizon (p02):
- À l’occasion du 58e anniversaire de la création de la radio «La voix de l’Algérie libre et combattante», le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, procédera demain à 16h au siège de l’annexe de la radio, sis à la rue Ahmed-Zabana, à l’inauguration du Musée de la Radio algérienne et sa bibliothèque spécialisée.
El Moudjahid :
- L’Office national de la culture et de l’information (ONCI), organise dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la Langue arabe et en collaboration avec l’association de la traduction automatique de la wilaya d’Alger, en partenariat avec l’ENTV, un programme de rencontres. (p02)
- Le forum de la Mémoire du journal El Moudjahid s’est déplacé, hier, à Oran au siège du journal  El Djoumhouria pour rendre hommage, en coordination avec l’association Machaâl  Echahid, à l'une des figures marquantes du mouvement national, Aïssa Messaoudi. À cette occasion, des  professionnels des médias, des autorités civiles et militaires, universitaires et des membres de la société civile ont assisté à une cérémonie émouvante du souvenir où les membres (notamment sa sœur cadette) de la famille de Aissa Messaoudi ont été au centre d’un hommage appuyé de Machaal Ech-Chahid. (p04)

- La radio régionale d’Illizi a entamé, hier, la diffusion de ses émissions en H-24, au lieu de 13heures par jour jusque-là, avec une nouvelle grille de programmes qui comporte plusieurs émissions interactives, socioculturelles et récréatives, en plus de programmes traitant de la vie socioéconomique et des attentes du citoyen de la wilaya, a indiqué le directeur de cette radio, en précisant que  les programmes sont diffusés en langue arabe et en dialecte targui, que ce soit pour les bulletins d’information ou pour d’autres émissions. Note El Moudjahid. (p04)
- Le quotidien El Moudjahid rapporte également que, le 58e anniversaire de la création de la radio algérienne secrète a été célébré hier à au siège de radio Tlemcen, en présence des autorités civiles et militaires de la wilaya. À cette occasion, le directeur de radio Tlemcen, Mohamed Meliani, a souligné: "Ce moyen d’information très important à l’époque pour le Front de libération nationale servait à sensibiliser l’opinion internationale sur la cause algérienne et à informer l’opinion nationale sur les actions militaires et politiques". De son côté ,le wali de Tlemcen, Saci Ahmed Abdelhafid, a saisi cette occasion pour féliciter la radio algérienne et particulièrement celle de Tlemcen pour tous les efforts qu’elle consent dans l’accompagnement des actions de développement local et la diffusion des préoccupations de la population. Une exposition comportant d’anciens matériels de diffusion, d’enregistrement et d’émission est organisée en marge de la commémoration de cette date symbole. (p08)

 


Liberté :
- L’ancien journaliste à la radio-télévision belge (RTBF), licencié en journalisme et communication de l’université de Bruxelles, Jean-Jacques Jespers est aujourd’hui vice-président du Conseil de déontologie journalistique de Belgique. Hier, il était l’invité du journal régional de Constantine, Annasr, pour animer un cycle de formation au profit des correspondants locaux. Le thème retenu pour son intervention était «L’autorégulation : une réponse prometteuse aux défis actuels du journalisme». Le conférencier a fourni des repères utiles pour la compréhension de la déontologie, ses objectifs, les conditions de son existence, les devoirs et les droits des journalistes dans l’exercice de leur métier, le tout appuyé d’une série d’exemples illustrant quelques dérapages de la presse belge. Jespers définit, ainsi, la déontologie comme étant «un mot magique» derrière lequel on s’abrite souvent par excès dans un sens ou un autre. «L’intérêt général ne se rapporte pas forcément à la curiosité du public. (p08)
L’Expression :
- La radio régionale de Bouira à célébré hier le 56e anniversaire de la création de la radio secrète. Une occasion  qui a été saisie par les organisateurs pour revenir sur les conditions d’émergence de ce qui sera désigné par « radio secrète ». C’est le professeur d’université Zinneddine Kacimi, du département histoire, qui relatera brièvement l’itinéraire de ce média, en indiquant que cette radio est née sur les frontières Ouest. Une  affirmation qui n’est pas partagée par tous puisque  une autre source annonce que la Radio secrète est née à Mila et son fondateur demeure Boussouf. (p04)

El Watan :
- À l’occasion de la commémoration des évènements du 11 décembre 1960, la Coordination nationale des enfants de chouhada (CNEC), l’Organisation nationale des Moudjahid de Tizi-Ouzou ont honoré les journalistes originaires de la localité de Bouzeguène, exerçant dans les médias nationaux. (p09)

Le Jeun Indépendant :
-  Le quotidien informe que l’ex-journaliste à Echourouk, Abdelwahab Boukrouh, a été installé à la tète de la chaîne de télévision privée Numidia News. Il remplace à ce poste Samer Riad, décédé le 3 décembre dernier. (p05)
Le Quotidien d’Oran :
1- Selon le bilan annuel de l’organisation Reporters sans frontières (RSF), publié hier, soixante-six journalistes ont trouvé la mort en 2014(dont deux décapités), un nombre inférieur à 2013, mais les enlèvements ont augmenté atteignant 119 cas, alors que 40 journalistes restent otages dans le monde. (p24)

Ouest Tribune :
- Dans son article intitulé  « Hamid Grine, ministre de la Communication : Bannir à jamais la médiocrité », le quotidien rapporte que « Hamid Grine a tranché en défendant un seul idéal : aller de l’avant, vers la presse professionnelle. Pour Hamid Grine, il s’agit d’agir pour une presse sérieuse, ouverte, rigoureuse et crédible ». Le quotidien est revenu sur le riche parcours du Ministre dans les différents domaines en soulignant que « Hamid Grine connait bien le monde de la presse. Sa carrière de journalistes est truffée d’événements, donc d’expériences ». (p02)
El Moudjahid :
-  Le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, effectuera, aujourd’hui, une visite de travail et d’inspection dans les wilayas de Constantine et de Guelma. À Constantine, le ministre assistera, dans la matinée d’aujourd’hui, dans le cadre du cycle de formation qu’organise le ministère de la Communication à l’intention des professionnels de la presse, à la conférence-formation qu’animera M. Jean-Jacques Jespers, professeur à l’université libre de Bruxelles. Dans la même journée, le ministre se rendra à Guelma où il doit visiter la station de radio locale, ainsi que les infrastructures de télédiffusion dans cette wilaya. (p02)

Horizons :
- Le ministère de la Communication organise aujourd’hui à 9h au forum d’Annasr à Constantine, en présence du ministre de la Communication, Hamid Grine, une conférence-débat sur «l’autorégulation, une réponse prometteuse aux défis actuels du journalisme ?», animée par Jean-acques Jespers, professeur à l’École de journalisme à Bruxelles. (p02)
- D’après l’Interactive Advertising Bureau (IAB) les revenus publicitaires sur Internet  pour l’année 2013 ont atteint une somme folle estimée à 42.8 milliards de dollars. Cela indique que, pour la première fois, les annonceurs dépensent plus sur internet que sur télévision. (p21)
- Dans sa dernière édition, la revue El Djeïch a publié le bilan d’activité de l’année 2014 qui a été marqué par la commémoration du 60e anniversaire du déclenchement de la Révolution de Novembre 1954 et la réélection du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, le 17 avril dernier. Le bilan met en exergue le développement de l’Armée nationale populaire dans divers domaines. (p32)
Le Soir d’Algérie :
-  De son coté, le quotidien a rapporté que l’armée vient de réagir. Elle le fait, comme de tradition, à travers sa revue, El Djeïch dans son dernier numéro. L’organe central de «la grande muette», et à travers une tribune intitulée «Non à la mystification», répondra clairement à certaines voix de l’opposition, particulièrement Mouloud Hamrouche, Sid Ahmed Ghozali, Ali Yahia Abdenour, en tout cas tous ceux qui ont sollicité, d’une manière ou d’une autre, une intervention de l’ANP dans l’arène politique. (p05)

El Moudjahid (p02)/ DK News (02)  / Horizons :
- Les quotidiens ont annoncés, que, le ministre de la Communication, Hamid Grine, effectuera, aujourd’hui et demain, une visite de travail et d’inspection dans les wilayas de Constantine et Guelma. À Constantine, le ministre assistera, dans la matinée de demain, dans le cadre du cycle de formation qu’organise le ministère de la Communication à l’intention des professionnels de la presse, à la conférence-formation qu’animera M. Jean-Jacques Jespers, professeur à l’université libre de Bruxelles.
Dans la même journée, le ministre se rendra à Guelma où il doit visiter la station de radio locale, ainsi que les infrastructures de télédiffusion dans cette wilaya.
El Moudjahid (p32)/ Horizons (p32):
- Les deux quotidiens ont  publié les condoléances du ministre de la Communication, M. Hamid Grine, présentées à la famille de l’ancien journaliste et enseignant universitaire, Bachir Haroum.
 

Le Quotidien d’Oran :
- Invité à l’émission «On n’est pas couché», animée par Laurent Ruquier sur la chaîne de télévision française France2, l’écrivain et journaliste, Kamel Daoud, finaliste du prix Goncourt de 2014, s’est livré aux questions-réponses des deux chroniqueurs de l’émission, Léa Salamé et Aymeric Caron. « Mersault contre-enquête», dernier roman de Kamel Daoud, l’arabe, le colonialisme, le printemps arabe, la solidarité avec la Palestine autant de sujets abordés et sur lesquels Daoud a donné son point de vue et sa position. (p05)
Le Temps d’Algérie :
- Un stage de formation au journalisme politique a débuté hier matin au siège de l'APS. Organisée par l'ambassade de France, en partenariat avec le CFPJ, la formation entre dans le cadre du «programme Tahar Djaout».  On retrouve sur le site de l'ambassade de France de belles photos des journalistes stagiaires. (p05)
L’Expression :
- L’École supérieure du journalisme (ENSJI) organise aujourd’hui une conférence sur le «texte humoristiques engagé ». Salah Ougrout, Hamid Achouri, l’équipe du «Journal Gosto», ainsi que d’autres figures des sitcoms humoristiques, qui sont sur la liste des invitées de cet événement. (p05)
 

El Moudjahid (p02)/ DK News(p02):
- Le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, effectuera les 15 et 16 décembre, une visite de travail et d’inspection dans les wilayas de Constantine et Guelma. À Constantine, le ministre assistera, dans la matinée du 16 décembre, dans le cadre  du cycle de formation qu’organise son département à l’ intention des professionnels de la presse, à la conférence qu’animera M. Jean-Jacques Jespers, professeur à l’université libre de Bruxelles. Dans la même journée le ministre se rendra à Guelma où il doit visiter la station de la radio locale ainsi que les infrastructures de télédiffusion dans cette wilaya.
Horizons :
- Le ministère de la Communication organise le 16 décembre au forum d’Annasr à Constantine, une conférence-débat sur «l’autorégulation, une réponse prometteuse aux défis actuels du journalisme ?». (p02)
- L’ancien journaliste de l’agence Algérie presse service (APS) et enseignant universitaire, Bachir Haroum, est décédé, hier, à Tébessa à l’âge de 63 ans après un riche parcours. Le défunt avait débuté son parcours à l’APS dans les années 1980 en tant que traducteur avant d’occuper le poste de chef du bureau de l’Agence dans la wilaya de Tébessa. Après une retraite anticipée, il s’est consacré à la traduction et la linguistique. Il a également enseigné à l’université de Tébessa Larbi-T’bessi. Le défunt était connu par son dévouement à son travail. (p32)
Algérie Confluences :
- Selon le quotidien, la France tente par tous les moyens de reconquérir l’Algérie qui a diversifié ses partenaires. C’est à travers ses relais médiatiques qu’elle s’échine à retrouver sa place d’antan. Les chaînes françaises TV5 Monde et France 24 ont lancé une campagne publicitaire en Algérie pour améliorer leur audimat auprès des Algériens et redorer, par ricochet, le blason d’une France honnie par la population en raison de son attitude néo-colonialiste et paternaliste. Les chaînes françaises ne caracolent plus en tête du classement des chaînes les plus regardées par les Algériens. Cela illustre la perte d’influence de la France en Algérie. Cette initiative cache en réalité une volonté de renforcer la présence de l’Hexagone dont l’image a été ternie par la hausse des actes racistes et islamophobes et la montée de l’extrême droite. Ajoute le journal. (p24)
Le Quotidien d’Oran :
- « Il a vingt ans d'existence aujourd'hui : Le Quotidien d'Oran Le Devoir De Vérité » tel est le titre que le quotidien a choisi pour  sa Une  pour célébrer son vingtième anniversaire. A cette occasion le journal  a consacré plusieurs pages en revenant sur son  riche parcours depuis vingt ans.
(p: 09/10/11/12-14/15/16/17/18)
Le Jeune Indépendant :
- Le magazine Arabianbusiness vient de classé le patron de Cevital, Issad Rebrab à la 32e place des hommes d’affaires arabes les plus riches. (p05)
Liberté :
- « L’Algérie, c’est beau comme l’Amérique » : est le titre d’une nouvelle bonde dessinée qui revient sur les pérégrinations d’une famille de pieds-noires installées dans les Aurès pendant trois générations et débarqués en France après l’Indépendance. Cette bande dessinée, écrite par Olivia Burton pour les textes et illustrée par Mahi Grand pour les dessins, sera dans les librairies dès janvier prochain. (p05)

Pages