Revue de presse

El Moudjahid (p05)/ Horizons (p05)/ Liberté (p07)/ L’Expression (p24)/ DK News (p05)/ Le Temps D’Algérie (p03)/ Le Carrefour D’Algérie (p24)/ L’Echo D’Algérie (p24)/ La Tribune (p05)/ :

- Ces journaux ont rapporté les propos du ministre de la Communication, M.Hamid Grine,  qui a procédé, hier, a partir de Constantine, au lancement du site web d’informations générales multimédia de l’APS en langue amazighe, lors d’une cérémonie placée sous le haut patronage du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika. M. Grine a qualifié cette journée du 4 mai «d’historique » qui revêt une importance particulière dans la promotion de la langue amazighe.

Selon les mêmes titres, le ministre a indiqué, toutefois, qu’il n’a ni les moyens ni l’intention de forcer la presse indépendante à inclure des pages en tamazight, souhaitant que «la promotion effective de la langue tamazight» par l’APS soit suivie par d’autres projets. De son côté, le DG de l’APS, Abdelhamid Kacha, a indiqué que son agence veillera à ce que ce service multimédia en langue amazighe soit accessible au grand public et pas seulement aux abonnés. À cette occasion, le Rédacteur en chef du service multimédia de l’agence, Mustapha Aït Mouhoub, a indiqué  que l’APS a, également, mis en ligne la version papier éditée.

Quant au Secrétaire général du Haut conseil de l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, il a affirmé : «Je suis très heureux d’assister à cet événement si particulier. L’un des objectifs du HCA vient de se réaliser, car nous estimons que l’information est un outil important dans la vulgarisation de la langue amazighe. Le ministre avec qui je me suis entretenu lors d’une conférence à Azazga en juin 2014, a tenu sa promesse, ce qui traduit la bonne volonté de l’État à vouloir promouvoir cette langue. Ce site reflète l’idée même de ce que sera la presse amazighe», ajoutent les journaux susmentionnés.

Le Citoyen  (p02)/ Soummam News (p02)/ Midi Libre (p07)/El Adjwaâ (p04)/ :

- Ces journaux  ont  rapporté les déclarations faites par le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, au cours d’une conférence de presse organisée, dimanche, dans le cadre de la célébration officielle de la Journée Internationale de la liberté d’expression, rappelant que, M.Grine, a présidé dans l’après-midi de ce jour à l’université des Sciences Islamiques Emir- Abdelkader de Constantine une cérémonie, au cours de laquelle plusieurs figures du journalisme algérien ont été honorées.  

Midi Libre :

Le journal reprend dans sa rubrique « Dixit » les propos de Monsieur le Ministre de la Communication : « J’ai un message aux éditeurs : qu’ils améliorent les conditions de travail…..pour que les choses rentrent dans l’ordre. Le Président de l’ARAV a rappelé à l’ordre une chaîne privée….Je ne vois pas de censure » (P.02)

Le Temps D’Algérie :

- Ce dernier est revenu sur les activités ainsi que les propos  du ministre de la Communication, M. Hamid Grine, qui était en visite de deux jours à Constantine, où il s'est réuni à deux reprises avec la presse locale en vue de répondre aux nombreuses interrogations des journalistes correspondants, selon le même journal. (p03)

- Une cérémonie en l’honneur de journalistes de plusieurs organes de presse, a été organisée, hier, par le Forum des Chefs d’entreprise (FCE) au niveau de son siège, à l’occasion de la Journée Internationale de la liberté de la presse, durant laquelle son président, Ali Haddad, a salué, dans une brève allocution, les efforts consentis par le monde de la presse comme il a rendu un vibrant hommage à tous les journalistes ayant sacrifié leur vie pour la liberté de la presse. (p03)

- À la même occasion toujours, le Comité olympique algérien et l'Organisation nationale des journalistes sportifs algériens, ont organisé, dimanche matin à l'hôtel Hilton, un Séminaire international dont le thème était : «Le sport et le professionnalisme des médias», qui a eu un impact puisque suivi par une assistance conséquente ainsi que par plusieurs invités de marque, parmi lesquels, le ministre des Sports, M. Mohamed Tahmi, le président de régulation de l'audiovisuel, Miloud Chorfi, le président du COA, Mustapha Berraf et le directeur général de l'entreprise de téléphonie mobile, Mobilis.

Ce séminaire avait un caractère international en raison de la présence parmi les orateurs et invités, du vice-président de l'Association internationale de la presse sportive (AIPS), Esat Yilmaer (Turquie), du président de l'AIPS- Afrique, Obi Mitchell (Nigeria) et du président de l'Union arabe de la presse sportive (UAPS), Abdelkader Djamil (Jordanie). Ils sont, tous les trois, intervenus, mettant en relief l'indépendance que doit avoir le journaliste dans son travail. (p13)

El Moudjahid :

-  Selon ce journal,  les autorités de la wilaya de Jijel, ont indiqué, hier, en marge d’une cérémonie organisée à     l’occasion  de      la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, que le site devant abriter la Maison de la presse de cette wilaya sera «prochainement désignée». Cette cérémonie a été marquée par un débat portant sur les conditions de travail des journalistes et des correspondants de presse, ainsi sur l’accès aux sources d’information. Ainsi les intervenants à la rencontre susmentionnée, ont insisté sur l’importance de la couverture médiatique de l’actualité locale et régionale en tant qu’action de proximité destinée à informer les populations sur tout ce qui a trait au développement socio-économique de la région.Le  journal a également, signalé que le lancement officiel par le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, hier à partir de Constantine, d’un nouveau produit de l’Agence nationale Algérie presse service, en l’occurrence le site web en amazigh, a été salué par les présents qui ont considéré qu’il s’agit-là d’un «plus» dans le paysage médiatique national. (p08)

Horizons :

- À l’occasion de la Journée Internationale de la liberté de la presse, le Conseil de la nation organise, aujourd’hui, à 14h, en son siège, une rencontre avec les responsables des rédactions de la presse nationale. (p02)

-  Selon une source proche du projet de construction de la nouvelle Maison de la presse de Tizi Ouzou, le premier responsable de la wilaya, Abdelkader Bouazghi, a donné des instructions fermes pour que l'entreprise en charge de sa réalisation donne un coup d'accélérateur aux travaux pour livrer, d'ici le 22 octobre, cette structure avec toutes les commodités pour les journalistes,  a rapporté l’Horizons, soulignant qu’ il y a lieu de mettre en exergue l'apport du P/APC de Tizi Ouzou, Ouahab Aït-Menguellet à ce projet et la réhabilitation du mémorial des martyrs de la presse, devenu une «vespasienne». Toute la corporation à Tizi Ouzou, notamment ceux de l'Association locale des journalistes et correspondants (AJCTO), témoigne de sa disponibilité. (p05)

-  Deux anciens présentateurs des programmes de la télévision nationale en l’occurrence, Daki Fatima et Mezreg Ahmed ont été honorés dimanche dernier à Béchar, lors d’une cérémonie organisée par la wilaya à l’occasion de la célébration de la Journée Internationale de la liberté de la presse. Cette cérémonie à laquelle ont pris part les autorités locales, les correspondants et les journalistes des différents médias publics et indépendants a été suivie par un débat sur la contribution des médias au développement local.  (p05)

La Nouvelle République :

- À l’occasion d’un grand concours  qui a réuni la famille des médias  à Boumerdès, L’Association des Journalistes et Correspondants de la wilaya de Boumerdès a décerné le prix du meilleur article de presse écrit en français au journaliste de la Nouvelle République Farid Harbi, le journal rapporte que les festivités se sont déroulés de la plus belle façon grâce au travail colossal qu’a accompli les membres de l’association .(p03)

Ouest Tribune :

Le journal annonce que pas moins de trois cent (300) billets  « Cartes sur table » du défunt journaliste Sid Ahmed Hadjar publiés durant des années par le quotidien Ouest-Tribune, ont été réunis dans un livre.  (P.09)

Le Chiffre d’Affaires :

-Le journal évoque les déclarations faites, hier matin, par Houaria Hassan Djaballah, Professeure de psychologie, lors de l’émission « L’invité de la rédaction », de la chaîne III. Interrogée sur les éléments nourrissant la violence, l’invitée a osé pointer du doigt des médias qui « contribuent à la diffusion  de la culture de l’intolérance et de la violence au sein de la société, particulièrement la jeunesse » (P.02)

 

La quasi-totalité de  la presse nationale parue  aujourd’hui, a rapporté les  déclarations faites par le Président de la République, M. Abdelaziz Bouteflik, à travers son message, adressé, hier, aux travailleuses et les travailleurs du secteur de l'Information et de la Communication à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Il est rappelé que les deux journaux étatiques: El Moudjahid (P03) et  Horizons (P04), ainsi que le journal privé DK News (P03), ont publié le texte intégral de ce message présidentiel, dont voici quelques passages :

- «La célébration de la Journée mondiale de la presse m’offre l’opportunité de réaffirmer mon souci d’œuvrer à l’ancrage de la liberté d’expression et au renforcement des acquis de la presse nationale afin qu’elle puisse se hisser au plus haut degré de professionnalisme et de crédébilité. Je voudrais tout d’abord m’incliner à la mémoire de nos journalistes qui ont perdu la vie dans l’exercice de leur noble profession et rendre hommage à l’ensemble de la corporation en cette occasion ».

- « Notre société a plus que jamais besoin, aujourd’hui, de parachever l’œuvre de modernisation du système d’information et de communication, pour permettre aux médias d’assumer pleinement le rôle qui leur incombe dans la transmission d’une information authentique et crédible».

- « Il est indubitable que le parachèvement de l’édifice structurel et organisationnel des médias favorisera une avancée de qualité du secteur au service du citoyen et de la société, dans le respect des principes de droit ».

- « De toute évidence, la pensée unique et le parti pris politique inhibent l’essor des médias. Leur développement reste tributaire d’une information crédible, loin de la diffamation et de la médisance, et qui place l’intérêt suprême du pays et des citoyens au cœur de la mission d’informer. Il incombe, dans cet esprit, aux médias de service public de promouvoir leur action et leur contenu de manière à se hisser aux avant-postes du champ médiatique, un objectif inéluctable à atteindre absolument ».

- Le Président de la République, M.Abdelaziz Bouteflika, a saisi cette occasion pour  déclarer l’institution d’un prix pour le journaliste professionnel qui sera décerné, à partir de 2015 : «  à cette occasion, l’institution du prix du Président de la République du journaliste professionnel, qui sera décerné à partir de cette année et qui se veut une reconnaissance de la nation pour les efforts soutenus et dévoués des journalistes professionnels, en faveur de la consécration des principes de la liberté d’expression ».

El Moudjahid (p.p04-05)/ Horizons (p05)/DK News (p04)/ Liberté (p03)/ L’Expression (p.p02-03)/ Le Temps D’Algérie (p02)/ La Nouvelle République (p.p01-02-03)/  Le Quotidien d’Oran (p03)/ Les Débats (p04)/ L’Echo d’Algérie (p05)/ Le Chiffre D’Affaires (p.p04-05)/  La Tribune (p.p02-03)/ Le Jeune Indépendant (p.p02-03)/ Soummam News (p06)/ La Dépêche de Kabylie (p02)/ L’Actualité (p03)/ La  Cité(p.p04-05)/ El Adjwaa (p03)/ Reporters (p06)/ Midi Libre (p03)/ :

- Le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, a présidé, hier, la cérémonie de dépôt d’une gerbe de Fleurs devant la stèle sise rue Hassiba Ben Bouali (Alger) à la mémoire des Journalistes victimes du terrorisme durant la décennie noire, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, où il a observé une minute de silence et lu la Fatiha du Saint Coran à la mémoire de ces martyrs du devoir national. À l’issue de cette cérémonie M. Grine  a déclaré qu’il y a des lignes rouges que les chaînes de télévision privées ne doivent pas dépasser.

- Le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, qui est à Constantine pour deux jours à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la liberté d’expression, était, hier, l’invité de l’université Emir-Abdelkader pour assister à une journée d’étude sur «La liberté de la presse placée sous le thème: «Dire la vérité dans les règles du métier». Lors de sa conférence de presse, le ministre a évoqué plusieurs sujets avec les journalistes présents, concernant cette Journée Internationale de la liberté d’expression. D’emblée, il affirme : «Nous sommes dans un pays de liberté d’expression, et ce que je constate depuis ma nomination, c’est qu’il n’y a que du positif. Nous avons 360 titres qui jouissent d’une liberté d’expression totale, 97% d’entre eux respectent l’éthique, seuls quelques journaux ne le font pas. Il y a des injures et des dérives, mais je tiens à préciser que ce sont des actes isolés qui ne reflètent pas l’image de la presse nationale». Insistant sur l’importance de «moraliser la vie publique», le ministre a rappelé la «règle d’or» qui veut que «dans le doute, il faut s’abstenir».

L’accès aux sources d’information est «certes, dur, parfois pour les journalistes», a en outre estimé le ministre, précisant que son département avait déjà lancé une vaste campagne de sensibilisation auprès des différentes Institutions à l’effet de «les encourager à communiquer et à permettre aux professionnels des médias d’avoir accès aux informations demandées».

La journée d’étude a été clôturée par la remise de prix à d’anciens journalistes, décédés ou aujourd’hui à la retraite, entre autres, Mustapha Maanseri, ancien rédacteur du quotidien Annasr dans les années 1960, Farouk Bellagha.

- Ainsi, le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, a été hier, l’invité de la radio Chaîne III, où il a appelé  les éditeurs de presse à œuvrer pour l’amélioration des conditions de travail des journalistes, soulignant que l’intérêt qu’il porte pour l’amélioration des conditions de travail des journalistes, le ministre a déploré que des professionnels de médias, «vivent, dans certains cas, dans des conditions lamentables».

El Moudjahid :

- Le journal a cité les noms des journalistes honorés par le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, hier, à l’université des Sciences Islamiques Emir-Abdelkader de Constantine lors d’une cérémonie que les autorités locales, civiles et militaires, les directeurs généraux de la Radio algérienne, de l’établissement public de télévision (EPTV) et l’APS, ainsi que de nombreux journalistes et correspondants locaux ont assisté .Ainsi, deux conférences avaient été auparavant animées par deux universitaires, en l’occurrence le Dr. Ahmed Abdelli, de l’université des Sciences Islamiques Emir-Abdelkader et Leïla Filali. (p32)

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02):

- Après avoir présidé l’ouverture de la Journée mondiale de la liberté de la presse et le lancement du site internet de l’Agence de presse service en langue amazighe, le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, donnera, ce matin à 10h30, une conférence de presse au siège du comité exécutif.

DK News :

- La ministre de l'Aménagement du territoire et de l'environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, qui présidait , hier à Alger, la cérémonie de remise des attestations à 60 journalistes ayant bénéficié d'une formation dans le domaine de l'environnement, a appelé  les médias à contribuer aux activités de sensibilisation afin de relever les défis environnementaux et de protéger l'écosystème,  soulignant le «rôle important des journalistes en matière de sensibilisation aux défis environnementaux liés principalement à l'amélioration du milieu, à la lutte contre les changements climatiques, la désertification, le recyclage des déchets et la promotion de l'économie verte». D'autre part, la ministre a relancé le club des journalistes qui est, selon elle, un «espace pour l'échange d'expériences dans le domaine de l'environnement et d'informations sur le défis y afférents». (p05)

- La Journée mondiale de la liberté de la presse 2015, a été commémorée par les Nations unies, vendredi au siège de l'Organisation à New York, sur le thème : «Laissez le journalisme prospérer ! vers une meilleure couverture de l'information, l'égalité des sexes et la sécurité à l'ère du numérique». Lors de cette cérémonie, les participants ont plaidé en faveur d'une plus grande égalité des sexes dans les médias et de conditions de sécurité renforcées pour les journalistes. Dans un discours prononcé à cette occasion, la Secrétaire générale adjointe à l'information, Cristina Gallach, a déclaré que cet événement «est l'occasion d'aborder deux sujets cruciaux, à savoir l'égalité des sexes [dans les médias] et la sécurité des journalistes, particulièrement à l'ère du numérique, où la protection contre la surveillance est amenée à devenir de plus en plus importante». (p04)

La Nouvelle République :

- Le quotidien consacre son éditorial intitulé : « Un paysage complètement bouleversé » à la Journée de la Presse notant qu’avec le développement très rapides des sites électroniques, les réseaux sociaux et les chaînes privées, le champ médiatique a été complètement bouleversé et s’est compliqué au point de devenir difficilement contrôlable…(P.01)

L’Expression :

Zouhir Mebarki précise dans l’éditorial du journal que lorsqu’il est question de presse, on a tendance à ne parler que du journaliste, écartant, sans raison, les éditeurs et les lecteurs. Il note également qu’aucun pays au monde n’a la palme de la liberté d’expression, pas même aux Etats-Unis. C’est pourquoi personne ne peut, à partir de l’étranger, nous faire la leçon. Il déduit, en guise de conclusion, que la liberté de la presse dans notre pays est totale, reste la liberté d’expression (rien à voir avec la liberté de la presse) et dont le rayon d’action est délimité par une ligne éditoriale.  (p03)

Reporters :

- Le journal fait remarquer que la Journée de la presse a été caractérisée cette année par  l’interpellation de militants des droits de l’homme et représentants de familles de disparus, qui devaient tenir un rassemblement à la place de la Liberté à Alger, rapportant qu’un dispositif militaire impressionnant a été mis en place, tôt dans la matinée d’hier, visant à dissuader ceux qui ont répondu à l’appel lancé par la Coordination nationale des familles de disparus.(p06)

- Par ailleurs, le journal réalise un entretien avec le réalisateur, critique, et professeur de sémiologie et de journalisme, Mohamed Mesbah, qui constate que le système  informationnel  mondial est de plus en plus naufragé et les médias, tous supports confondus, sont devenus le théâtre de gesticulations désordonnées d’hommes politiques…(P.07-08) 

- le même journal revient sur l’intervention faite hier au Forum El-Moudjahid par l’attaché de recherche de l’université de Nice, Samir Ardjoun, selon lui les sites d’information en ligne algériens, qui sont des copies des journaux version papier,  ne respectent pas les normes internationales. Il estime que « l’identité journalistique est menacée par ces amateurs sans formation, surtout que le savoir-faire technique fait défaut aux journaux en ligne… » (P.08)

Le Temps D’Algérie :

-  Le directeur de la revue Afrique Asie écrit dans une contribution intitulée : « Médias occidentaux et terrorisme : la dérive »,  qu’ «Après la Tempête du désert, nom attribué par G. Bush à la guerre que les Etats-Unis et une trentaine de pays ont menée contre l'Irak pour «libérer» le Koweït des troupes irakiennes qui venaient de l'envahir et de l'annexer, Michel Colon, un militant altermondialiste et journaliste d'investigation, avait publié un célèbre ouvrage sur les mensonges et les contre-vérités qui avaient précédé, accompagné et suivi cette guerre ». (p03)

- Dans un communiqué rendu public, hier , la Direction générale de la Protection civile  a félicité la presse algérienne en affirmant : «À l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, la Direction générale de la Protection civile, à l'instar des autres institutions, ne peut que saisir cette opportunité pour vous présenter ses plus chaleureuses félicitations tout en vous exprimant ses vœux de succès dans la noble et exaltante mission qui est la vôtre et qui consiste à informer dans le respect des valeurs et principes qui régissent la société ainsi que la profession…Notre institution qui a toujours compté sur votre sollicitude pour la diffusion de ses messages de prévention, de sensibilisation et de formation visant l'enracinement de la culture de risque chez les citoyens se fera continuellement le devoir de répondre à toutes vos sollicitations». (p03)

- Lors de la célébration de la Journée mondiale de la presse, le wali de Tizi Ouzou, Abdelkader Bouazghi, a annoncé, hier,  que la maison de la presse de la wilaya de Tizi Ouzou sera inaugurée officiellement d'ici la fin de l'année en cours. Le wali a mis en exergue  le rôle du journaliste dans le développement local, mais aussi dans le service public. (p03)

-  À la même occasion, le wali d’Aïn Defla, en présence des autorités civiles et militaires, a honoré, hier, les journalistes accrédités dans la wilaya en leur offrant des cadeaux en guise de contribution dans le développement du pays. Au cours de cette manifestation, le wali a affirmé que le travail «dur» des journalistes est totalement pris avec considération dans sa wilaya, puisque l'administration exploite au quotidien toutes les défaillances existantes au niveau des 36 communes que compte la wilaya à travers la parution des articles, et ce, dans le souci de trouver des solutions adéquates en un temps record. (p03)

- Ooredoo marque la Journée mondiale de la liberté de la presse, célébrée hier, et présente ses meilleurs vœux de réussite, de succès et de prospérité à l'ensemble de la famille de la presse nationale. À cette occasion, son  Directeur Général , M. Joseph Ged, a déclaré :  «… Aujourd'hui, la richesse du paysage médiatique algérien est un acquis incontestable pour le secteur fait de ces hommes et ces femmes qui, chaque jour, veillent à garantir au citoyen son droit à l'information. Ooredoo réitère son engagement à renforcer davantage son partenariat avec les médias nationaux, pour maintenir la liberté de la presse dans l'objectivité et le respect de tous». (p24)

El Moudjahid:

- Une rencontre ouverte avec les responsables des médias nationaux (écrits et audiovisuels) sera organisée par le Conseil de la nation, demain à 14h, à l’occasion de la Journée mondiale de la presse. (p02)

- L'ancien journaliste poète, Mohamed Aoun, qui boucle d'ici quelques mois ses 88 ans dont plus de la moitié passée au service de la presse et la poésie, a été honoré, hier à Médéa, lors d'une cérémonie organisée par l'association des journalistes et correspondants locaux «La plume libre», à l'occasion de la Journée Internationale de la liberté de la presse. (p04)

- Lors d’une conférence-débat  organisée, hier au Forum d’El Moudjahid, sous le thème : «Informer Et s’informer à l’ère du numérique », et  animée par Aïssa Merah, Maître de Conférences à l’université de Béjaia, et Ardjoun Samir, attaché de recherche à l’université de Nice, les deux intervenants ont relevé le rôle mobilisateur joué par Internet dans la construction d’une nouvelle société basée sur l’information, permettant ainsi un partage des connaissances et des savoir faire sur un périmètre très élargi.  À retenir, enfin, cette rencontre a permis à l’assistance présente, composée essentiellement de journalistes, d’avoir une pieuse pensée à nos confrères et collègues tombés sous les balles assassines durant la décennie noire. (p06)

- À la même rencontre susmentionné,M.Ardjoun Samir,  a affirmé que  le site du journal   El Moudjahid  se classe parmi les quinze sites les plus consultés en Algérie, soulignant que, «La version numérique d’El Moudjahid  valorise une écriture lisible, féconde et profonde ». (p06)

Horizons :

- L’émission «Fi Esamim» de la Sûreté nationale, diffusée par la Radio Chaîne I, sera consacrée aujourd’hui au «Rôle des médias dans la sensibilisation sécuritaire» et présentera le bilan des activités de la Sûreté nationale durant la semaine écoulée. (p02)

-  Le directeur général de la Radio algérienne, l’ambassadeur d’Espagne en Algérie et la directrice de l’Institut Cervantès d’Alger organisent un spectacle le 6 mai à 19h au Centre culturel de la Radio algérienne Aïssa-Messaoudi. (p02)

 

 

 

Horizons:

- À l' occasion de la célébration de la Journée internationale de la presse, l'Institut des Sciences de l'Information et de la Communication (ISIC) a organisé, hier, une rencontre, ayant pour thème «La liberté de la presse et les règles de l'éthique et de la déontologie». Plusieurs interventions ont permis de passer en revue le développement de la législation sur la presse dans le monde et bien entendu en Algérie. Les règles de l'éthique sont l’un «des piliers pour le développement de la pratique journalistique en Algérie». Elles constituent aussi «un gage de sa crédibilité», en faisant du respect par les journalistes des ces règles, «un principe sacro-saint», selon les organisateurs. (p06)

-Selon le quotidien Horizons, la Fédération nationale des journalistes algériens organise, aujourd’hui, à partir de 10h, à l’occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, à la maison de la Culture de Houari-Boumediène de Sétif, une réunion des journalistes locaux. Placée sous le thème de «Main dans la main pour lutter contre la violence dans les stades», cette journée, à laquelle ont été conviés des journalistes d’Egypte, de Tunisie, du Maroc, de Jordanie, de Belgique, de Suède, d’Angleterre, du Qatar et du Yémen, sera axée notamment sur le rôle de la presse sportive. (p06)

- Le quotidien Horizons revient sur le degré d’émancipation de la presse nationale à l’égard des influences extraprofessionnelles. En soulignant que depuis les années 90, à la faveur de la révision de la loi qui a introduit le pluralisme médiatique, le paysage médiatique a pris des couleurs. L’inflation de titres qui jonchent aujourd’hui les étals des buralistes en est la parfaite illustration. Cette floraison de publications n’est pas pour autant synonyme de qualité. Loin s’en faut. Les journalistes continuent de se heurter à des contraintes dans l’accès aux sources, indispensables pour se construire une crédibilité à l’aune d’une information complète et objective. Plus grave, ils sont maintenus, par endroits, dans une affligeante situation de précarité par leurs propres employeurs. Il est inconcevable, en 2015, que des professionnels ne soient pas déclarés à la Sécurité sociale. Le contrôle qui s’opère actuellement dans le sillage de l’établissement de la carte professionnelle de presse, à l’initiative du ministère de la Communication peut, à terme, corriger l’anomalie. (…) Les instances en question ont vocation à doter l’exercice du métier de règles éthiques et déontologiques. Ils viseront à professionnaliser l’activité en codifiant ses rapports à l’environnement immédiat, politique et financier … (p06-07)

-Dans sa rubrique "Commentaire", intitulé: " Liberté ou viabilité ?", le quotidien Horizons souligne que, près d’un quart de siècle après l’instauration du pluralisme médiatique dans notre pays, l’observateur le moins avisé relèvera en premier lieu la diversité des titres et la liberté de ton dont jouissent les journaux. Les caricaturistes algériens notamment ont une réputation bien établie. Elle contraste avec cette facile propension à dresser un tableau noir de l’état de la liberté des médias dans le pays. Des responsables à tous les niveaux son malmenés mais l’Algérie, contrairement à beaucoup de pays, ne compte aucun journaliste croupissant dans les prisons pour ses écrits. Il faut aussi constater que la presse ne se résume plus aux journaux à l’ère du numérique qui a remodelé de fond en comble le métier. L’audiovisuel prend de plus en plus de place et semble avoir de plus en plus d’impact sur l’opinion. Le débat public a de plus en plus lieu sur les plateaux de télévision(…) Il ne s’agit nullement, selon leurs concepteurs, de mater les journalistes, encore moins de remettre en cause la liberté de la presse inscrite dans la Constitution et les lois régissant la profession. Les différentes mesures prises pour organiser la corporation et mettre de l’ordre en son sein ont pour finalité de traiter en quelque sorte «la maladie infantile du journalisme». (p07)

- Un communiqué de la DGSN,  a indiqué, hier, qu'à l'occasion de la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse, le directeur général de la Sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel, a salué, le rôle «majeur» des médias nationaux dans la mobilisation de l'opinion publique nationale et son implication dans la prévention contre les fléaux sociaux. Ajoutant que, La DGSN «œuvre à réunir tous les moyens nécessaires aux journalistes pour leur permettre d'accéder à l'information en temps réel et à généraliser la formation des agents de la police au respect des principes fondamentaux de la presse prévue dans la loi sur l'Information dans l'intérêt du pays et des citoyens, rapporte Horizons. (p07)

- Selon le quotidien Horizons, la Direction de la Culture de la wilaya de Tizi-Ouzou a tenu à marquer la Journée mondiale de la liberté de la presse, en rendant un vibrant hommage à Abdelkrim Djaâd et Nadir Bensebaa, deux confrères disparus il y a moins d'une année. Cet hommage se poursuivra aujourd'hui avec une exposition de photographies, d’articles de presse et de livres traitant de la liberté de la presse ainsi qu'une exposition et vente de livres. Dans l'après-midi, il est prévu au petit théâtre de la maison de la Culture Mouloud-Mammeri une lecture des biographies des deux journalistes. Elle sera suivie d'une conférence sur leur vie et leurs œuvres. Elle sera animée par le journaliste Hamoudi Rachid et Mme Bensebaa Soria, directrice du journal «El Mihwar». Des témoignages des membres des familles et des amis des deux journalistes sont attendus. (p07)

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02)/ DK News (p02):

-  Ces quotidiens rappellent qu’une série d’activités, à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté d’expression, sera organisée, à partir de cet après midi, où le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, présidera la cérémonie d’ouverture à l’université Emir-Abdelkader.

Horizons (p02) :

- À l’occasion de la Journée Internationale  de la liberté de la presse, la ministre de l’Aménagement du territoire e de l’Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, procédera, aujourd’hui à 9h, au siège du ministère, à la remise des certificats aux journalistes, ayant suivi des sessions de formation.

- À la même occasion,  le Conseil de la nation organisera le 5 mai, à partir de 14h, à son siège, une rencontre avec les responsables de rédaction de la presse nationale.

- Ainsi, le Forum d’El Moudjahid organise aujourd’hui à 10h, une conférence intitulée : «Informer et s’informer à l’ère du numérique», qui sera animée par le Pr Aïssa Merah et Ardjoun Samir, attaché de recherche à l’Université de Nice.

El Moudjahid :

- Le quotidien rapporte que l ’Agence nationale de presse, Algérie Presse Service (APS), lancera dès demain un site web d'informations en langue amazighe, il sera décliné dans trois caractères (arabe, tifinagh et latin) rappelant que cet événement sera marqué par la présence du ministre de la Communication, M.Hamid Grine, qui présidera la cérémonie officielle prévue au Centre international de presse dans la wilaya de Constantine. Le journal a également indiqué que la mission qu'aura ce site numérique est de faire en sorte de reprendre une large synthèse de différentes informations créées par la même agence, enrichies par d'autres organes à l'image de la télévision et la radio. « L'agence nationale compte également éditer une version papier du même site au format traditionnel qui sera distribuée gratuitement au public et autres quotidiens. Parmi les projets prometteurs de l'agence, la création d’une web TV figure dans la catégorie de ses priorités. L'initiative de l'APS qui, coïncidant avec la célébration de la Journée mondiale de la liberté de la presse, peut servir d'exemple aux autres entreprises d'informations qui rêvent d'un contenu journalistique diversifié de plusieurs langues , a ajouté le quotidien. (p05)

- C’est à un véritable débat «à cœur ouvert» auquel s’est livré, hier à l’hôtel Moncada à Alger, le Secrétaire général du FLN, Amar Saâdani, lors d’une conférence de presse célébrant la journée mondiale de la Presse, où le patron du FLN signe son intervention par cette déclaration très applaudie : «La presse est la conscience de la société et de la République». Mais une presse «ne peut être bonne, sans la garantie des droits des professionnels des médias». Saâdani a également préconisé aux journalistes présents de s’organiser dans un syndicat effectif ,afin de défendre au mieux leur statut , affirmant que  « Le journaliste évalue le politique et le redresse ».(p06)

Le Quotidien d'Oran:

-Intitulé:« Journalistes: pour ne pas oublier la liberté de la presse assassinée», le quotidien a publié la liste des 110 journalistes et assimilés algériens (dont des travailleurs du secteur) assassinés par les terroristes islamistes entre 1993 et 1997 : 26 de l'ENTV, 11 de l'ENRS, 8 d'El Moudjahid, 7 de l'APS, 7 de TDA, 4 du Soir d'Algérie,.........accompagné d'une note , précisant que:

-Le vendredi 6 mai 2011, Rabah N, 50 ans, fonctionnaire dans une entreprise économique mais ancien journaliste correspondant local  était assassiné par un groupe de terroristes à Benraous (Baghlia).

- Le jeudi 11 juillet 2013, le correspondant d' El Bilad, Amine Toumi, 26 ans, décède suite à l'explosion d'une bombe artisanale posée par des terroristes près de Khenchela. Un autre passager du véhicule qui les transportait est décédé.

- selon un décompte de la Fédération internationale des journalistes (FIJ), 105 journalistes et professionnels des médias ont été tué en 2013, et 118 en 2014.  (p05)

Le Temps d’Algérie :

Le journal consacre deux pages à la célébration de la Journée Internationale de la presse qui se trouve face à ses responsabilités dans un monde miné par les conflits alimentés en particulier par des desseins politiques précisant que la liberté de s’exprimer ne donne pas le droit de désinformer. Le journal publie un article signé par Eric Denécé, directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement, qui souligne l’importance de rappeler les médias à leurs responsabilités, tant les errements observés dans l’exercice de leur métier, ces dernières années, sont nombreux et préoccupants, ayant un impact majeur sur l’opinion, de plus en plus désinformée, voire manipulée. (P.02-03)

Le Journal de l’Emploi :

Le journal consacre sa Une à la Journée Internationale de la Presse, appelant, notamment  à l’accélération de la  professionnalisation  du métier de journaliste. (P.04).

Le Chiffre d’Affaires :

Le quotidien consacre, à cette même occasion, un dossier de 04 pages. Dans un premier article intitulé : « Les préoccupations de Hamid Grine », Meziane Atmani souligne que le Ministre de la Communication, conscient des enjeux de la presse nationale et de la situation de la corporation,  a fait, depuis son arrivée au Ministère, de la professionnalisation du secteur son cheval de bataille…(P.05)

On note également, selon le site électronique « Al-Manach », qui reprend une étude réalisée par Mohamed Chergui, que la moyenne d’âge de mortalité des  journalistes algériens est de 47 ans, ce qui diminue de 28 ans l’espérance de vie du journaliste  (P.06)

 

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02)/ DK News (p02):

À l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse, le ministère de la Communication organisera les 3 et mai, une série d’activités en présence du  ministre de la Communication, M. Hamid Grine.

El Moudjahid :

- Le Comité olympique et sportif algérien (COA) organise, en collaboration avecl’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), un Séminaire international sur le thème «Sport et le professionnalisme des médias», demain matin, à l’hôtel Hilton (Alger) à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la liberté de la presse. Ce séminaire sera rehaussé par la présence du ministre de la Communication, M. Hamid Grine, et de celui des Sports, M. Mohammed Tahmi, ainsi que de plusieurs personnalités sportives et politiques.  (p29)

À la même occasion, la ministre de l'Aménagement du territoire et de l'Environnement, Mme Dalila Boudjemaâ, présidera, demain à 9h au niveau du siège du ministère, la remise des certificats aux journalistes ayant bénéficié des sessions de formation. (p02)

- De sa part, le Front de libération nationale (FLN), célèbre cette  journée en organisant une réception en l’honneur de la famille de la presse, à partir de ce matin à l’hôtel Moncada, Ben Aknoun, Alger. (p02)

- Ainsile Forum d’  El Moudjahid  organisera, demain à partir de 10h, une conférence sous l’intitulé «Informer et s’informer à l’ère du numérique» qui sera animée par Aïssa Merah, professeur en communication à l’université de Béjaïa, et Ardjoun Samir, attaché de recherche à l’université de Nice. Annonce, toujours, El Muodjahid.(p02)

Le Temps D’Algérie :

-  Lors d’une conférence organisée, jeudi dernier l’Université d’Alger III, par l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (ARAV), sur la réalité et les perspectives de l’audiovisuel en Algérie le président de  cette instance, Miloud Chorfi, a affirmé  est bien résolue à appliquer à la lettre et de la manière la plus stricte la loi sur l’audiovisuel en vigueur. (p03)

Horizons

Selon le journal, la 8ème  édition du tournoi de la liberté de la presse organisé par l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens (ONJSA), en hommage au journaliste Aziz Younsi, a pris fin, hier, par le déroulement de la finale, remportée par l’équipe d’Essalam aux dépens de celle de l’ENTV (2 à 1). (p24)

Liberté :

Le journal informe que l’ancien journaliste de l’Agence Algérie presse service(APS) Khaldi Houari, est décédé, hier, à Alger à l’âge de 71 ans, d’un arrêt cardiaque. Le défunt a rejoint l’APS durant les années 70 où il a travaillé dans plusieurs services notamment la régionale et le desk international avant son départ à la retraite en 2004,ajoute le journal. (p32)

Reporters :

- Le journal a cité qu’une sobre et sympathique collation  a été organisée,  jeudi au sein de la station radiophonique par la section syndicale et la direction de la radio de Ghardaïa , où des travailleuses et travailleurs ont été honorés, notamment pour leur fi délité et leur abnégation dans leur travail. Ainsi, à l’occasion du 1er  Mai, des travailleurs qui ont atteint 10 ans d’ancienneté ont été gratifiés de cadeaux, d’une somme symbolique et de tableaux d’honneur. En marge de la collation, à laquelle ont assisté deux membres de l’union locale de l’UGTA, Laïd Lagab, le directeur de cette dynamique radio, a remercié le collectif des travailleurs pour tous les efforts consentis au service des auditeurs et a encouragé les jeunes recrues à prendre exemple sur les anciens, tout en profitant de leurs expériences pour élever leur niveau et ainsi accroître leur efficacité dans leur travail. (p09)

Midi Libre :

Un séminaire de deux jours intitulé  "journalisme et médias sociaux: défis d'une région qui évolue" s'est ouvert, lundi à Barcelone (Espagne). Ce séminaire qui a été organisé par l'Alliance des agences de presse méditerranéennes (AMAN), s’est penché sur la transformation induite par la révolution numérique sur le travail journalistique.(p02)

 

El Moudjahid (p02) / Horizons (p02):

- Les deux quotidiens annoncent que, Le ministère de la Communication organisera, à Constantine, les 3 et 4 mai, une série d’activités à l’occasion de la Journée mondiale de la liberté de la presse. Le ministre de la Communication, Hamid Grine, présidera, le 3 mai, à 14h, la cérémonie d’ouverture à l’Université Emir-Abdelkader.

El Moudjahid

-Le Forum d’El Moudjahid organise, à l’occasion de la Journée internationale de la presse, une conférence sous l’intitulé «Informer et s’informer à l’ère du numérique». La conférence sera animée par Aïssa Merah, professeur en Communication à l’université de Béjaïa, et Ardjoun Samir, attaché de recherche à l’Université de Nice. (p02)

-Le Quotidien El Moudjahid annonce, qu'à l' occasion de la Journée internationale de la liberté de la presse, qui coïncide avec le 3 mai de chaque année, le FLN, sous la présidence de M. Amar Saâdani, organise, samedi 2 mai à 9h30 à l’hôtel Moncada, une cérémonie en l’honneur de la famille des médias. (p02)

- Selon le quotidien El Moudjahid, l’Organisation nationale des journalistes sportifs algériens organise, demain à 15h au siège de l’unité principale de la protection civile de Dar El-Beïda, la cérémonie de clôture de la huitième édition du Tournoi de football de la presse, dédié cette année à la mémoire de Aziz Younsi, confrère de la radio Chaîne III. (p02)

-Dans le cadre de son programme d’activités parlementaires, l’Assemblée populaire nationale reprendra, ce matin, ses travaux en séance plénière, sous la présidence de Mohamed Larbi Ould Khelifa, consacrée aux réponses à sept questions orales adressées à quatre membres du gouvernement, dont une posée au Premier ministre, Abdelmalek Sellal. Par ailleurs et en prévision de son vote, lundi prochain, la Commission de la communication, de la culture et du tourisme planche sur l’examen des 40 amendements proposés au projet de loi sur les activités et le marché du livre que vient d’endosser le bureau de l’Assemblée populaire nationale, lors de sa dernière réunion (p05)

Horizons

- Le quotidien rapporte que quatre accords, ont été signés, hier, à Pékin, en marge de la visite officielle du Premier Ministre, dont un accord ayant trait à la coopération dans le domaine de la communication (P. 03)

Le Temps d’Algérie :

- Une journée d’études sur les médias et la justice sera organisée aujourd’hui à la Cour d’Oran, au profit des journalistes et correspondants de la presse locale, une initiative qui vise à créer des espaces de communications entre l’appareil judiciaire et la famille de la presse, rapporte le journal.

DK News

- Le même journal rapporte les déclarations faites par le procureur général près de la cour de Blida, Zouaoui Laadjine, lors de son intervention, mardi,  à l’ouverture d’une journée  d’études sur « l’information et la justice ». Ce dernier a mis l’accent sur l’importance de la formation de journalistes spécialisés dans la couverture des activités judiciaires, appelant, à cet effet, à organiser des sessions de formations assurées par des spécialistes du domaine. Le journal a également rapporté les propos de la présidente du tribunal, Dalila Assoulah qui a observé que le législateur algériens a « institué des règle pour la liberté d’expression », stipulant notamment que « les écrits de la presse soient conformes à la loi ».(P07)

-   Dans ce contexte, l’École d’application de l’armée blindée (EAAB) Chahid Mohamed-Kadri de Batna, relevant de la 5e Région militaire, a ouvert, mercredi, ses portes aux représentants des médias pour une visite guidée, qui vise à faire découvrir les formations assurées par l’établissement et les moyens pédagogiques mis à sa disposition par l’État-major de l’ANP. (P24)

Le Jour d’Algérie 

- Le quotidien annonce qu’une randonnée touristique dans les Aurès a été organisée, au profit de 25 journalistes et correspondants de presse en poste à Batna, à l’initiative de l’association culturelle Chourouk, en coordination avec l’association du tourisme de jeunesse. (P.09)

Pages