Revue de presse

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02) :

- Le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, effectuera aujourd’hui une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Boumerdès au niveau des structures de la communication, afin de s’enquérir de la situation sur place et examiner les voies et moyens d’optimiser les conditions de développement du secteur dans cette wilaya.

El Moudjahid :

- Le ministre de la Communication, Hamid Grine, prendra part à la 46e Conférence des Ministres arabes de l’Information, prévue le 21 mai au Caire, a indiqué le ministère dans un communiqué. Les travaux «porteront sur la stratégie médiatique arabe commune et sur les moyens à mettre en œuvre en vue de sa concrétisation», précise la même source. (p32)

En marge du Salon de la Communication «Arts et métiers de la presse», deux conférences seront organisées aujourd’hui au pavillon G Safex - Pins-Maritimes comme suit : de 11h à 13h, «Agence de presse», animée par M.Rabah Hassini de l’APS, et de 14h30 à 17h30«Nouveaux médias et nouveau journalisme, quel constat ?», animée par le Dr Fella Bourenane, de l’École Nationale Supérieure de Journalisme et des Sciences de l’Information «ENSJSI». (p02)

-  Le journal a publié les condoléances du Directeur général ainsi que, l’ensemble du personnel de l’APS, présentés au ministre de la Communication, M. Hamid GRINE, suite au décès tragique de son épouse, et lui assurent, en cette douloureusecirconstance, de leur profonde sympathie. (p29)

De leur part le DG de Ooredoo et l’ensemble des employés de la compagnie, ont présenté, à M. Hamid Grine  ainsi qu’aux membres de sa famille leurs sincères condoléances. (p29)

 L’Expression :

-  Le journal a publié les condoléances présentés par Mr Farouk Magraoui , à M.Hamid Grine, ministre de la Communication, ainsi qu’a toute sa famille , et lui a assuré, en cette douloureuse épreuve,  de sa profonde compassion.  (p24)

L’Echo d’Algérie :

-  Lors d’une conférence-débat sur le thème : «La migration vers la diffusion numérique terrestre des programmes télévisuels et radiophoniques », qui a été organisée, hier à la Safex en marge du Salon de la Communication, le directeur des études et de développement auprès de l’établissement public de télédiffusion d’Alger (TDA), Chawki Sahnine, a souligné que les Algériens devront se doter de téléviseurs captant les chaînes numériques terrestres, affirmant que  l’analogique n’aura plus cours dans le monde au plus tard en juin 2020 conformément aux instructions des instances onusiennes concernées par cette question. L’Algérie envisage d’interrompre ce mode de diffusion d’ici à 2017-2018.

Après avoir lancé le premier bouquet en 2010 qui comporte 6 chaînes de télévision en mode numérique, trois nouveaux bouquets multiplexes sont programmés «en vue de diffuser un plus grand nombre de chaînes», a-t-il expliqué l’expert, faisant observer aussi, que la radio numérique en version AM existe déjà sous la forme digitale radio mondiale (DRM) et couvre actuellement 75% du nord du pays sauf que, ce mode de diffusion reste inactif par manque de récepteurs sur le marché. Dans ce contexte, M. Sahnine a  précisé que  «La fréquence FM est actuellement saturée, toutes les fréquences internationales octroyées à Algérie sont utilisées par les chaînes publiques. Nous avons 57 chaînes de radio et sur chaque territoire on peut capter jusqu’à 6 chaînes. Nous sommes en train de voir comment ajouter la 7e n ou la 8e chaîne en négociant avec les pays limitrophes mais seulement, sur un certain point névralgique comme Alger et Oran car techniquement, il est impossible de les avoir partout».  (p06)

El Moudjahid :

-  «Numérisation de la diffusion terrestre télévisuelle et radiophonique», tel est l’intitulé de la conférence technique animée conjointement, hier, au palais des Expositions de la Safex, en marge du Salon de la Communication «Arts et métiers de la presse». Les deux animateurs, en l’occurrence Brahim Drouche et Boubekeur Zelfa de  la «Télédiffusion d’Algérie», ont expliqué, dans leurs exposés, les missions de l’établissement et les procédés de diffusion des chaînes télévisuelles et radiophoniques  via les supports, terrestres et satellitaires. (p09)

La Cité :

Le directeur du journal, M.Fodil Mezali, et l’ensemble du personnel du quotidien La Cité, ont présenté au ministre de la Communication, M.Hamid Grine, ainsi qu’à toute famille leur sincères condoléances et lui assurent, en cette douloureuse circonstance, de leur profonde compassion. (p24)

Dans le cadre de la participation à la promotion de l’information dans la couverture de l’activité judiciaire, la Cour de justice de Laghouat a arbitré, mercredi dernier, une journée d’étude autour de la justice de l’information à l’intention des journalistes  et correspondants de presse parlé et écrite de sa circonscription. La liberté d’expression : "entre droit constitutionnel et protection de l’honneur et la dignité des personnes, la diffamation, les précautions à prendre dans les couvertures judiciaires, et le respect de la  présomption d’innocence", étaient  entre autres, les communications autour desquelles, s’est articulée cette journée d’étude à laquelle, ont été conviés les professionnels de la presse,  a informé le quotidien. (p07)

DK News :

-  Les participants à une journée d’études organisée samedi au siège de la Cour de justice de Constantine, ont insisté sur l’importante  relation de complémentarité entre le journaliste et le juge. Le président de la Cour de Constantine et le procureur de la République près le tribunal de Mila ont précisé, à l’ouverture de cette rencontre, que cette complémentarité est «justifiée par le souci commun de mettre en évidence la vérité des faits dans chaque affaire jugée»«Si la presse est appelée à assurer la couverture des affaires de justice, le magistrat doit rechercher la vérité et rendre justice», ont indiqué les intervenants, soulignant, toutefois, la nécessité, pour le journaliste, de respecter le secret de l’instruction afin de ne pas gêner la bonne marche des procédures de l’enquête et de l’investigation en cours, et éviter ainsi, de porter atteinte à la présomption d'innocence. (p10)

Le Jeune Indépendant :

-  «Le journaliste en milieu hostile », est le thème d’une formation de trois jours initiée par l’association des journalistes et correspondants de presse de la wilaya de Tizi-Ouzou, en collaboration avec le Syndicat nationale des journalistes et la Fédération internationale des journalistes. L’objectif de cette formation est de préparer le journaliste à travailler dans des conditions maximales d’insécurité et affronter différents types de danger durant sa carrière professionnelle. Aussi, la formation était, une occasion de corriger certaines idées reçus sur le travail dans un contexte d’insécurité, et acquérir de nouvelles connaissances qui contribueront à la bonne évolution des journalistes locaux. (p05)

 

Le Temps d’Algérie :

 

1- Dans son numéro du mois de mai 2015, la revue El Djeich a indiqué dans son éditorial que l'Armée nationale populaire (ANP) poursuit «avec détermination» son action sur le terrain pour la protection des frontières, afin de faire face aux menaces éventuelles, dans une conjoncture régionale et internationale caractérisée par une instabilité sécuritaire. Dans ce  contexte, la revue El Djeich  a souligné la difficulté de la situation sécuritaire qui demande une «une vigilance permanente, une présence continue, avec dévouement et détermination et un haut degré de disponibilité opérationnelle». Il s'agit selon la même source de, «relever les défis et faire face aux menaces éventuelles, dans une conjoncture régionale et internationale caractérisée par l'instabilité sécuritaire». (p03)

Horizons:

- Le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, prendra part à la 46e  conférence des ministres arabes de l’Information, prévue le 21 mai au Caire, où les travaux porteront sur «la stratégie médiatique arabe commune et les moyens à mettre en œuvre en vue de sa concrétisation», a indiqué,  jeudi dernier, le ministère dans un communiqué.(p02)Le Citoyen (p24)/ Transaction D’Algérie (p04) :

 Revenant sur l’ouverture du Salon de la communication « Arts et métiers de la presse », les quotidiens ont  rapporté les déclarations faites par le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, en marge de cet évènement, où M. Grine a souligné que « Les éditeurs de presse doivent veiller à l’amélioration des conditions professionnelles et sociales des journalistes », tout en insistant sur le « devoir des journalistes d’accomplir leur mission dans le respect des règles de la profession et de l’éthique ». Ces  journaux ont également rappelé  que ce Salon qui a ouvert ses portes, mercredi à Alger, se poursuivra durant six jours, et  avec 83 exposants. Ainsi,  un “riche” programme est prévu pour cet événement relatif aux métiers de la presse pluridisciplinaire, ont  ajouté les mêmes titres.

Midi Libre :

 Dans sa rubrique « Dixit », le journal a rapporté un passage des propos du ministre de la Communication, M. Hamid Grine, en marge de l’ouverture du Salon de la communication « Arts et métiers de la presse », où il a réitéré son appel  pour l’amélioration de la situation socioprofessionnelle des journalistes. (p02)

L’Echo D’Algérie :

Le Stand de L’Echo D’Algérie a eu l’honneur, d’abord, puis un énorme plaisir par la suite, d’avoir été ne serait-ce que pour quelques minutes seulement l’hôte des personnalités aussi bien politiques, gouvernementales que sportives lors de la cérémonie d’ouverture de cet important événement qui se tient du 13 au 18 mai 2015au Palais des expositions (SAFEX) les Pins Maritimes Alger, sous la thématique «Cap sur le professionnalisme». A coup sûr, ce salon reflétera l’évolution du secteur et l’adaptation des médias et entreprises de presse aux nouvelles technologies de l’information et de la communication. Il va regrouper durant cinq jours tous les acteurs du monde de la presse et de la communication en Algérie entre institutions et organismes publics et privés. Ecrit le journal. (p02)

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02):

- En marge du Salon de la communication «Arts et métiers de la presse», deux conférences sont organisées aujourd’hui au pavillon G Safex- Pins Maritimes comme suit : De 11h à 13h «La diffusion radiophonique» animée par M. Hemmi Rabah (TDA) et Boubekeur Zetta et de 14h30 à 17h30 «Numérisation de la diffusion terrestre télévisuelle et radiophonique» qui sera animée par le Dr Chawki Sahnine de la Télédiffusion Algérie. Annoncent les deux journaux.

Horizons :

«La publicité électronique en Algérie : usages et réception», était le thème d’une conférence animée, hier, à la Safex, en marge du Salon de la communication «Arts et métiers de la presse» par le Dr Fatima-Zohra Taiebi, maître de conférences à l’ENS. Lors de son intervention, Dr Taiebi  a expliqué que «Cette forme de communication a vu le jour aux USA, en 1994, après le lancement du e-commerce et la nouvelle ère du web commercial», avant de préciser que «la publicité électronique est particulièrement onéreuse par rapport à celle de l’audiovisuel ». Elle représente un potentiel important et ses caractéristiques sont l’interactivité et le cyber ciblage. Concernant le marché de la publicité électronique, la conférencière a précisé qu’«il s’est multiplié par 4 en 5 ans. Les principaux acteurs sont les banques, les assurances, les opérateurs de téléphonie…». Selon une enquête réalisée à Oran, le niveau de réception via internet et la téléphonie mobile est important. Cependant, il est des éléments essentiels qui encouragent cette communication publicitaire. On citera, entre autres, l’aspect financier et le niveau d’instruction. (p04)

Le Chiffre d’Affaires :

« La Presse mène à tout… » Tel est le titre d’une caricature que le journal a choisi pour  commenter l’ouverture du Salon « Arts et métiers de la presse » en dessinant deux hommes qui discutent  devant une image intitulée « Stylo 1988/2015 ».  (p24)

Le Temps D’Algérie (p06)/ L’Expression (p24) / Algérie Confluences (p24)/ Le Jeune indépendant (p03):

Ces quotidiens ont annoncé que l'épouse du ministre de la Communication, M. Hamid Grine, est décédée jeudi suite à un accident domestique, rapportant que l'enterrement de la défunte a eu lieu hier, vendredi, au cimetière de Garidi à Alger en présence d'une foule nombreuse composée de personnalités politiques et des amis de M. Hamid Grine.

El Moudjahid (p32)/ Horizons (p24)/ Le Soir d’Algérie (p24)/ Liberté (p24)/ L’Expression (p24)/ DK News (p24)/ Le Temps D’Algérie (p06)/ Le Citoyen (p24)/ Le Jour D’Algérie (p24)/ L’Echo D’Algérie (p24)/ Le Quotidien d’Oran (p19)/ Rporters (p24)/ La Tribune (p24)/ Le Chiffre d’Affaires (p24)/ Le Courrier d’Algérie (p24)/ Le Maghreb (p24)/ Les Débats (p24)/ Le Carrefour d’Algérie (p20)/ El Adjwaa (p04)/ Algérie Confluences (p02)/ Le rédacteur (p24)/ La Nouvelle République (p04)/ Le Jeune indépendant (p03)/ La dépêche de Kabylie (p02)/ Soummam News (p24)/ L’Actualité (p16)/ Midi Libre (p24)/ Tribune Des Lecteurs (p06)/ Ouest Tribune (p07):

 Les Présidents-Directeurs Généraux, les directeurs de publication, les directeurs de la rédaction, ainsi que l’ensemble du personnels des journaux susmentionnés, ont présenté au ministre de la Communication, M. Hamid Grine, ainsi qu’à toute sa famille leurs sincères condoléances, suite au décès tragique de son épouse.

L’Actualité :

 « En Cette triste occasion, le secrétaire général, es membres du bureau national ainsi que l’ensemble des membres du  Syndicat national des journalistes présentent leurs plus sincères condoléances au ministre et ancien confrère, et à toute sa famille qu’ils assurent de leur profonde sympathie en cette pénible circonstance », a écrit LeSyndicat national des journalistes (SNJ)  dans  un communiqué signé par son SG Kamel Amrani. (p16)

El Moudjahid / Le Soir d’Algérie:

- Le Président du Conseil d’Administration de Djezzy, M. Vincenzo Nesci, ainsi que l’ensemble du personnel, ont présenté au ministre de la Communication, M. Hamid Grine, ainsi qu’à toute famille leurs sincères condoléances et les assure, en cette douloureuse circonstance, de sa profonde compassion. (p18)/ (p23)

-  Le Président-Directeur générale de la Société d’impression de l’Est, Kamel Bouchouareb, présente au ministre de la Communication, M. Hamid Grine, ainsi qu’à toute sa  famille, ses sincères condoléances, et les assure, en cette douloureuse circonstance, de sa profonde compassion. (p29)/ (p20)

 Le Citoyen :

-  Le gérant de la société North Africa News Company (NANC)M Abdelkader Chibila , et  le directeur général de la même société , M Tayeb kasmi, ont présenté, chacun de son nom,  au ministre de la Communication, M. Hamid Grine, ainsi qu’à toute sa  famille leurs sincères condoléances, suite au décès tragique de son épouse.(p24)

Tribune Des Lecteurs :

-  Abdelhamid Si Afif, membre du CC du FLN, ancien membre du BP du FLN, ancien député et président de la Commission des Finances, très affecté par le décès de la femme de Hamid Grine, ministre de la Communication, présente à ce dernier, à sa famille ainsi qu'à celle de la défunte ses condoléances les plus attristées et les assure de son dévouement et de son soutien en ces douloureuses circonstances.  (p06)

 

El Moudjahid (p05)/ Horizons (p04)/ DK News (p03)/ Le Temps D’Algérie (p04)/ La Tribune (p01)/ Tribune des Lecteurs (p02)/ Transaction D’Algérie (p03)/ Algérie Confluences (p03)/ L’Echo D’Algérie (p03)/ Le Courrier D’Algérie (p24)/ Les Débats (p24)/ Le Jour D’Algérie (p02)/ Le Maghreb (p24)/ Chiffre d’Affaires (p02):

- Le coup d’envoi de la deuxième édition du Salon de la communication «Arts et métiers de la presse», qui a été donné , hier à la Safex, par le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, a été la « Une » de la majorité des journaux susmentionnés qui ont également rapporté les déclarations du ministre à cette circonstance, où ce dernier a souligné que cette occasion permet également de «fédérer les énergies et de donner plus de visibilité à certains médias qui ne sont pas encore connus», ajoutant que «Des échanges vont avoir lieu avec les visiteurs, donc c’est une occasion de démystifier le métier».

 Lors d’une conférence de presse, animée à l’issue de la visite des stands, M. Grine a insisté sur le professionnalisme et l’amélioration des conditions de travail des journalistes. Un journaliste professionnel c’est, du point de vue du ministre, celui qui ne verse pas dans la diffamation, qui confirme l’information et la vérifie avant même sa publication et c’est celui qui respecte le métier. Le ministre citera comme exemple le fait qu’il a été dernièrement interviewé par un journal connu mondialement, et avant la publication de l’entretien, le rédacteur en chef du journal l’a contacté pour vérifier et confirmer les propos recueillis par son journaliste.

Tout en informant que le paysage médiatique comporte 400 titres dont plus de 140 quotidiens, le premier responsable du secteur s’est adressé aux éditeurs les appelant à améliorer les conditions de travail des journalistes. Il a mis l’accent sur la nécessité d’assurer une couverture sociale, d’améliorer les conditions de travail et surtout d’établir des contrats de travail. Il a informé que son département a saisi le ministère du Travail pour dépêcher des inspecteurs dans certains journaux qui n’établissent pas de contrats de travail à leurs journalistes.

M. Grine a, en outre, déploré le fait que les entreprises de presse n’accordent pas une grande importance à la formation. Ainsi, le ministre a souligné que son département «ne peut intervenir sauf si un journaliste touche moins que le SNMG». Pour ce qui est des heures de travail, «le métier de journaliste n’a pas d’horaires», dira-t- il. Par ailleurs, il a fait savoir que le secrétaire général de la Centrale syndicale, Abdelmadjid Sidi-Saïd, a décidé de redynamiser et relancer la Fédération nationale des journalistes.Le ministre de la Communication a souligné que, contrairement à ce qu’ont rapporté certains titres de presse, «le projet de loi sur la publicité n’a jamais été examiné par le gouvernement».

 El Adjwaa :

- Le quotidien informe que l’opérateur téléphonique Mobilis est le Sponsor officiel du 1er Salon de la communication « Arts et métiers de la Presse » qui est  organisée, du 13 au 18 du mois en cours à la Safex, par l’ANEP, et ce, sous le parrainage du Ministre de la Communication , M. Hamid Grine. Le journal a également  indiqué que ce Salon a pour objectif de refléter l’évaluation du secteur et l’adaptation des médias et entreprises de presse aux nouvelles technologies de l’information e de la communication en Algérie entre institutions et organismes publics et privés. Ainsi, la même source a cité brièvement quelques détails  relevant le riche  programme prévu à cet événement. (p03)

Le Soir d’Algérie :

- Le journal signale dans sa rubrique Periscoop que le Provide jordanien qui fournit les services satellitaires au profit de la majorité des chaînes TV algériennes privées a fixé un ultimatum pour les mauvais payeur, dont trois chaînes qui ont déjà cesser d’émettre et trois autres risquent de voir le signal interrompu.(p 03)  

Ouest Tribune :

- Le journal annonce le lancement, mardi soir à Alger, d’une application algérienne permettant de téléphoner  et d’envoyer gratuitement des messages écrits, audio et vidéo via internet. Cette application, du nom commercial « Vazii »est téléchargeable à partir de Google plus et du site de l’entreprise innovatrice www.iconest.com . (p02)

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02)/ DK News (p02)/ La Nation Arabe (p03):

- Ces journaux ont annoncé que l’inauguration du Salon de la communication «Arts et métiers de la presse» sera présidé par le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, cet après-midi à la Safex.

La Nation Arabe (p03)/l’Echo D’Algérie (p24) :

- De leurs parts, ces derniers ont donné quelques détails sur le programme du Salon de la communication qui sera animé par des académiciens et des professionnels du métier de la presse sur des sujets thématiques liés au monde des médias suivi de débats ouverts au public, en citant le communiqué du ministère de la Communication qui  a informé qu' «Un riche programme est prévu pour cet événement relatif aux métiers de la presse pluridisciplinaire».

À ce propos, le DG du quotidien  l’Echo D’Algérie a indiqué que ce journal sera présent à ce rendez-vous, indiquant que «Ce quotidien national d’information, édité par la société Echo medias Algérie, est récemment venu enrichir la presse écrite. Il est l’aboutissement d’un rêve et le prolongement d’un idéal et d’un combat. La presse est également un produit industriel et commercial qui se développe en fonction des évolutions technologiques, de l’émergence de nouveaux lectorats et de l’évolution de la publicité. L’avènement du numérique et les nouvelles pratiques de consommation de l’information ébranlent le modèle traditionnel de la presse écrite depuis près de dix ans. Celle-ci doit évoluer pour survivre et être présente de manière significative sur les réseaux sociaux et les médias du web, qui sont incontournables pour permettre sa pérennité».

La Cité (p03)/ Midi Libre (p02):

1- Les deux  journaux reprennent respectivement dans  leurs  rubriques  Verbatim et Dixit, la déclaration faite par Monsieur le Ministre de la Communication lors de sa visite de travail et d’inspection  dans la wilaya de Bejaia, concernant la disparition de nombre de journaux si l’État décide d’arrêter l’octroi de la publicité.

El Moudjahid :

1- En marge d’une réception offerte aux représentants des médias à l’occasion de la célébration de la journée internationale de la Liberté de la presse, le wali de  Jijel, Ali Bedrici, a affirmé, hier à l’APS, que le projet de réalisation d’une Maison de la presse dans cette wilaya sera réalisé «au moyen d’un montage financier auquel pourraient être associés, d’autres opérateurs, notamment les éditeurs de presse ». Le wali, qui ne s’est pas prononcé sur le délai de réalisation de ce projet, a toutefois précisé que la future maison de la presse sera construite sur deux niveaux.

Lors de sa visite de travail à Jijel, dimanche dernier, le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, a été sollicité par des correspondants de presse qui lui ont fait part de leur souhait de disposer d’une telle structure, à même de leur permettre de travailler dans de meilleures conditions. (p10)

2- Le même journal rapporte que  le responsable du département de la communication du commissariat de la manifestation «Constantine, capitale de la culture arabe», Mohamed-Kamel Belkacem, a affirmé ,lundi dernier à Constantine, qu’un kit de presse électronique sera opérationnel «incessamment». Ce kit appelé à une meilleure diffusion de l’information autour des activités culturelles de l’événement, destiné aux représentants des médias, regroupera «les informations essentielles» liées, notamment aux conférences de presse organisées par les différents départements du commissariat, a précisé ce responsable, au cours d’une rencontre avec les journalistes, où il a également précisé qu’une «révision de la méthode de communication» pour attirer davantage de médias étrangers «s’imposait», en répondant à une question relative à la «visibilité de ce grand événement culturel» dans les médias internationaux. (p16) 

Le Soir D’Algérie :

1-  Mobilis a annoncé la tenue de la 4e  édition de son forum destiné aux journalistes avec une thématique d'actualité retenue cette année par l'UIT à l'occasion de la Journée internationale des télécoms et qui traitera du sujet : «Les TIC, moteur de l'innovation».  Ce  forum se tiendra aujourd'hui à l'auditorium de la Direction Générale de Mobilis, à partir de 09h30.  (p08)

 

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02) :

- Le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, procèdera, demain à 14h, à l’inauguration du Salon de la communication «Arts et métiers de la presse», prévu du 13 au 18 mai, qui se déroulera au pavillon G, Safex-Pins-Maritimes. Le Salon a pour objectif de refléter l’évolution du secteur et l’adaptation des médias et entreprises de presse aux nouvelles technologies de l’information. Le Salon sera ouvert au public jeudi 14 mai, et les jours suivants de 10h à 19h.

El Moudjahid (p04)/ Horizons (p02) / Liberté (p.p07-18)/ L’Expression (p03)/DK News (p04)/ L’Echo D’Algérie (p.p03-09)/ Le Jour D’Algérie (p09):

- Les déclarations faites par le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, lors d’une conférence de presse tenue, hier, au siège de radio Soummam, ont été rapporté par les titres susmentionnés qui sont également revenus sur la visite effectuée par M. Grine, dimanche dernier dans la wilaya de Jijel, où il a tenu un point de presse au siège de la radio locale de cette wilaya.

- Le ministre, en visite dans la wilaya de Béjaïa, a affirmé  que «80% de la publicité de l'Anep sont accordés aux médias privés». «J'ai été accusé gratuitement de tentative d'étouffer la presse privée en la privant de publicité, alors que 80% vont aux médias non étatiques», a-t-il rétorqué. Néanmoins, une visite d'inspection et de travail dans la capitale des Hammadites, a déploré le recours «d’une certaine presse à l'insulte et l'injure au nom de la liberté d'expression». Abondant dans le même sens, il affirme que son ministère fait du professionnalisme son cheval de bataille.

Concernant les sites inspectés par le ministre dans la  wilaya de Béjaïa, les quotidiens ont cité que dans la matinée, d’hier,  M. Grine s’était rendu à la station de télédiffusion de TDA, dans l’Akfadou, daïra de Chemini, où il a reçu des explications sur ses équipements qui, jusqu’à l’heure actuelle, assure une couverture de 66% du territoire de la wilaya, qui pourra toutefois atteindre les 70% avec le doublement de la puissance (500W) de l’émetteur de Gouraya.

- Dans la wilaya de Jijel, le ministre a déclaré que de nouveaux équipements seront livrés à cette région pour améliorer la couverture audiovisuelle d’ici  fin 2016. M. Grine, qui a répondu à des questions relatives à la formation continue des journalistes, a souligné que la liberté d’expression est bel et bien une réalité en Algérie, insistant, au passage, sur la nécessité, pour les professionnels, de consolider ce précieux acquis. Évoquant l’information de proximité, M. Grine a mis en avant les efforts déployés par les radios locales pour accompagner la stratégie de développement socioéconomique et culturel du pays, saluant le traitement, par les radios, de thèmes importants liés à la jeunesse, l’environnement et la lutte contre la violence. Ainsi,  le projet de création d’une chaîne de télévision d’envergure internationale afin de soigner l’image de marque de l’Algérie a également été évoqué par le ministre, qui a considéré que ce média, qui constituera une référence, donnera une information juste et crédible sur le pays. Pour ce qui est de l’ouverture de l’audiovisuel au secteur privé, le ministre a rappelé que cinq bureaux de chaînes de télévision étrangères existent déjà dans la capitale. Peu après son arrivée en fin d’après-midi, le ministre  s’était rendu à Mezghitane, sur les hauteurs de Jijel, où il a reçu des explications sur la qualité de réception radiophonique et télévisuelle dans la région. M. Hamid Grine a également inspecté les installations et les équipements techniques de la Radio nationale de Jijel, notamment le système de communication Menos, un réseau d’échanges multimédias par satellite. Ont précisé les mêmes titres.

El  Moudjahid :

- Dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la liberté de la presse, la wilaya d’Alger a organisé, hier, une cérémonie dédiée à la gratitude et la reconnaissance des efforts fournis par les organes de presse, les médias et les cellules de communication et d’information de la gendarmerie et de la sécurité nationale et de la protection civile. La rencontre a été rehaussée par la présence de la ministre de la Culture, Mme Nadia Labidi, les représentants des ministres, le wali d’Alger, Abdelkader Zoukh, le président de l’Autorité de régulation d et l’audiovisuel, Miloud Chorfi, le président de l’assemblée populaire de la wilaya d’Alger, les walis délégués et les présidents de l’assemblée populaire communale, et les différents représentants des services de la sécurité, qui ont offert, en marge de cette cérémonie, aux directeurs généraux de la presse publique et privée des cadeaux symboliques. (p32)

La Nation Arabe :

- Le quotidien évoque la récente diffusion d’un documentaire  télévisé par la chaîne franco-allemande ARTE. Ce documentaire intitulé «La dernière colonie: le peuple oublié du Sahara Occidental » est consacré aux violations des droits de l’homme par l’occupation marocaine au Sahara Occidental, il passe en revue des témoignages de réfugiées sahraouis du camp de « Smara », des déclarations du président sahraoui, de responsables du Front Polisario et d’activistes  internationaux des droits de l’homme ainsi que des étapes de l’histoire du Sahara Occidental.(p04)

Pages