Revue de presse

El Moudjahid (p07)/ Horizons (p24)/ L’Expression (p07)/Le Temps d’Algérie (p24)/ DK News (p06)/ Les Débats  (p24)/ El Adjwaa (p03)/ Reporters (p04)/ Tribune des Lecteurs (p05)/La Tribune (p24)/  Le Citoyen (p24)/L’Echo D’Algérie (p06)/ Le Carrefour D’Algérie (p24):

-  Lors de l’installation jeudi dernier du nouveau directeur général de l’Agence nationale d’édition et de publicité (Anep), Djamel Kaouane , le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, a souligné l’existence au sein de cette entreprise d’un potentiel pour devenir leader du marché national en matière de publicité et d’édition. Il affirmera que «l’Anep à tous les moyens humains et matériels nécessaires pour qu’elle devienne la première agence de publicité et le premier éditeur en Algérie».

 M. Grine a également  estimé que le moment était «opportun» pour que l’agence développe ses parts de marché, exhortant le nouveau PDG à «fédérer toutes les énergies et instaurer la culture du mérite pour atteindre rapidement cet objectif».

L’installation d’un nouveau PDG à la tête de l’Anep, en l’occurrence Djamel Kaouane,  en remplacement d’Ahmed Boucena, répond, selon le ministre M. Hamid Grine, à «une perspective globale de modernisation et de développement  de l’ensemble du secteur de la communication».

Ainsi, à  cette occasion, le ministre a remercié Boucena pour les résultats obtenus par l’agence durant son exercice et souhaité à Kaouane une prise de ses nouvelles fonctions dans les meilleures conditions possibles.

2- De son côté, Kaouane, qui a assumé des fonctions de responsabilité au quotidienEl Moudjahid et plus récemment au journal Le Temps d’Algérie, dont il était le directeur, a remercié les pouvoirs politiques pour la confiance placée en lui et souhaité être à la hauteur des missions qui lui ont été confiées. Pour sa part, Boucena a exhorté les cadres dirigeants et l’ensemble des employés de l’agence à prêter «main forte» à son successeur dans l’intérêt de l’entreprise et de l’Algérie.

Horizons :

Le ministre de la Communication ainsi que les  ministres de l’Aménagement du territoire, du Tourisme et de l’Artisanat, des Ressources en eau et de l’Environnement, de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, en compagnie du wali d’Alger, présideront, le 1er  juin à 8h à partir du siège de la wilaya, la cérémonie d’ouverture de la saison estivale(p02)

-  L’Armée nationale populaire organise, ce matin à 8hune visite guidée au profit des médias nationaux, au Centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires. (p02)

Liberté :

- Le journaliste correspondant de Liberté à Montréal, Yahia Arkat, a remporté, jeudi dernier, le prix du Lys Médias de la diversité, catégorie presse écrite, qui a été organisé par l’agence de presse Média mosaïque. (p28)

L’Expression :

-  Le  journal informe qu’ un film documentaire tourné exclusivement en aérien, sera diffusé  le 16 juin prochain en première partie de soirée sur France 2. Ce film documentaire  qui réalisé par Yazid Tizi , et écrit par Michael Pitiot, porte la patte esthétique et  le regard profondément humain de Yann Arthus Bertrand qui part à la découverte de l’Algérie, vue de ciel de la méditerranée au Sahara, et de Tlemcen à la Kabylie. (p05)

El Moudjahid  (p03)/ L’Expression (p24)/ Le Temps d’Algérie  (p03) :

-  Ces quotidiens ont mentionné que le ministre de la Communication, M. Hamid Grine,  était présent, hier, à l’entretien qui s'est déroulé entre le président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, et le Roi du Lesotho, Lestsie III.

Horizons :

- Le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, a accompagné le Roi du Lesotho, Letsie III, hier au Musée et au Parc archéologique de Tipasa, où le Roi Letsie III, a reçu des explications exhaustives sur les différentes phases historiques et les objets d'art marquant la civilisation de cette région. (p24)

- Au cours d’une conférence de presse animée par le Secrétaire général du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad, hier à Souk Ahras , ce dernier a mis l’accent sur les «louables efforts» de l’État pour la promotion de la langue et de la culture amazighe, rappelant que la langue amazigh, «élément fondamental de l’unité nationale », est enseignée dans onze wilayas du pays, en attendant une généralisation progressive dans le cadre d’un programme qui vient d’être lancé en coordination avec les secteurs de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Communication. Le Secrétaire du HCA a également insisté sur l’importance de la «consolidation de la langue amazigh à l’école, à la radio, à la télévision, sur le fil et le site web de l’APS et dans tous les espaces universitaires, culturels et institutionnels, par «un travail pragmatique et réfléchi». (p05)

El Moudjahid :

-  Un procès-verbal de réunion et trois documents concernant la coopération dans les secteurs de l'information, de la communication et de la culture ont été signés mardi à Alger au terme de la 9ème Commission mixte algéro-indienne. Il s'agit d'un programme de coopération culturelle entre les deux pays s'étalant sur deux ans (2015- 2017), et de deux mémorandums d'entente l’un entre, l'Etablissement public de télévision (EPTV) et la télévision d'Etat d'Inde, l’autre entre la Radio algérienne et la Radio indienne pour les échanges de documentaires, de films et de programmes ainsi que, la formation de journalistes. (p11)

Liberté :

- Le groupe Lafarge Algérie a organisé, hier à l’hôtel Mercure d’Alger, une rencontre à laquelle ont été conviés des journalistes ayant une connaissance dans le métier de ce groupe industriel, et qui constitue la  première d’une longue série qui permettra à son groupe de créer une passerelle avec la presse, afin de faire passer l’information avec le plus de crédibilité et d’objectivité. Ainsi, l’objectif de cette rencontre, selon le directeur des Affaires publiques et communication du groupe, Serge Dubois, est de, «structurer notre relation presse sur des principes de professionnalisme, de transparence et de confiance». (p07)

Horizons :

-  En revenant sur la visite de travail et d’inspection  que le  ministre de la Communication, avait effectué, lundi dernier, dans la wilaya de Tizi-Ouzou, le quotidien s'est focalisé sur les déclarations du ministre relevant la couverture des radios nationales (Chaînes I-II-III, RAI et Jil FM) et de la radio locale et de la télévision en TNT et en analogique  qui dépassera les 95%, selon le premier responsable du secteur de la communication. À ce propos, l’Horizons a indiqué que « Par les chiffres, cela se traduit par de gros investissements déjà engagés par la Télé Diffusion Algérie (TDA) qui dispose actuellement de 17 émetteurs pour la couverture de la TNT. Quant à la couverture de la wilaya en ondes et fréquences radio, elle est assurée actuellement par 7 émetteurs qui couvrent la chaîne locale et la Chaîne II », précisant que ce renforcement touchera plus particulièrement les localités balnéaires et permettra aux populations locales d’en finir avec les interférences des puissantes chaînes ibériques et italiennes qui parasitent les chaînes algériennes. (p13)

Le Jour D’Algérie :

- Quant à ce dernier, il a mis en évidence les importantes stations qui ont marqué l'achèvement du projet de la maison de la presse de Tizi-Ouzou, affirmant que ce projet est en phase d’être fini et pourrait être livré en octobre prochain,  car ses travaux de réalisation ont atteint jusqu’au jour de la visite d’inspection du ministre de la Communication M. Hamid Grine, lundi dernier, le stade d’achèvement avec un délai de livraison provisoire pour juillet prochain.  Le quotidien a également indiqué que la maison de la presse de Tizi Ouzou, sera constituée d’une quarantaine de bureaux, d’une salle de réunions et d’un hall, va couter la bagatelle de 9 milliards de centimes. Sa mise en service devrait permettre à la corporation de travailler dans de meilleures conditions que celles dans lesquelles sa mission est assurée actuellement, ajoute le même titre. (p04)

Tribune Des Lecteurs :

« Cela est tout aussi urgent que nécessaire… »  C’est à ces thermes là que  le quotidien a commenté, dans sa rubrique intitulée «Mieux vaut en rire… »,  les propos du ministre de la Communication, M. Hamid Grine, qui a souligné qu’ « Il faut poursuivre l’effort de formation pour venir définitivement à bout des manquements  aux règles de professionnalisme dans la presse nationale». (p23)

Midi Libre :

De son côté, le quotidien a publié dans la rubrique  Dixit  un passage de déclarations du ministre de la Communication M. Hamid Grine, tenues , avant-hier, lors de sa visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Tizi-Ouzou , dans lequel il a souligné que « Les journaux privés ne jouent pas le jeu : en Algérie, il y a environ 360 titres de presse écrite privée mais aucun en langue tamazight. Sur le projet de professionnalisation du secteur de la presse…  il faut poursuivre l’effort de formation pour venir définitivement à bout des manquements ». (p02)

EL Moudjahid :

-  L’Armée nationale populaire organise le 30 mai à 8h une visite  guidée au profit des médias nationaux, au niveau du centre de regroupement et de préparation des équipes sportives militaires à Ben Aknoun. (p02)

EL Watan :

-  C’est à travers son article intitulé «Ces périls venus du Net », que le quotidien  a soulevé les dangers de la propagande terroriste sur les réseaux sociaux, tout en expliquant que «les groupes terroristes et autres sectes religieuses extrémistes trouvent sur internet un terrain propice au recrutement, mais  aussi à la propagation de leur discours tekfiriste et de leurs idées sanguinaires ». Dans ce contexte, le journal a rapporté les propos du ministre des affaires religieuses et des Wakfs, M. Mohamed Aïssa, qui a affirmé, lundi dernier à Mostaghanem, à l’occasion de l’ouverture  du Colloque international sur « L’information religieuse », que « l’enjeu actuel est de faire face à la mouvance du takfir qui utilise les réseaux sociaux pour propager l’extrémisme et le terrorisme sanguinaire au nom de la religion, en récupérant des jeunes en perte de repères ». (p.p01-04)

- En restant dans le même sujet, El Watan rapporte que les participants au «Colloque international sur l’information religieuse » ont appelé, hier à Mostaganem, l’Autorité de régulation de l’audiovisuel à élaborer des textes de loi interdisant la création de chaînes de télévision basées sur un rite ou un dogme. Les recommandations ayant sanctionné les travaux des deux premières journées de cette rencontre ont porté également sur la création d'un cadre médiatique à même de présenter une «matière religieuse aux normes reconnues mondialement», l'activation du rôle de l’information religieuse objective et sa dotation en moyens humains et matériels permettant de renouveler et de diversifier tant sa forme que son fond, a ajouté le journal soulignant que «Les participants ont appelé, en outre, les organes de presse à ʺse conformer à l’éthique et à concevoir une information religieuse "au service de la société, de son harmonie et de sa sécurité intellectuelle, prônant la tolérance et la cohabitation, loin de tout ce qui incite à la division et à l'extrémisme». Ainsi, la question de «la fetwa (édit) dans les médias» a été proposée comme thème de la prochaine (deuxième) édition de ce colloque, selon le même titre. (P04)

Liberté :

-   «Droit de l’information » tel est l’intitulé  d’un  nouvel ouvrage qui vient d’être publié par  la maison Berti Editions. Ce nouvel opus qui se focalise sur « la responsabilité pénal en matière d’infractions de presse »,  a été signé par Mohamed Brahimi, avocat à la Cour suprême et ex-expert judiciaire auprès de la Commission, a précisé le quotidien. (p22)

 

El Moudjahid (p06)/ Horizons (p24)/ Liberté (p06)/L’Expression (p06)/ Le Temps d’Algérie (p04)/ Le Jeune Indépendant (p03)/ DK News (p04)/ La Dépêche de Kabylie (p02)/L’Echo d’Algérie (p04)/ La Nouvelle République (p03)/ Le Jour D’Algérie (p24)/ La Tribune (p06)La Cité (p06)/ Reporters (p05)/ El Adjwaa (p05) :

- Ces journaux se sont  focalisés sur la visite de travail et d'inspection qui a été rendue par  le ministre de la Communication, M. Hamid Grine, hier à Tizi-Ouzou. Cette visite a permis au ministre de revenir sur «l'amélioration des conditions socioprofessionnelles des journalistes». En contrepartie, M. Grine demande aux journalistes «de faire preuve de plus de professionnalisme, de discernement en respectant l'éthique et la déontologie». Invité du journal de la radio locale, il a évoqué «la campagne de sensibilisation et la stratégie visant la professionnalisation dans le respect des règles régissant la profession de journaliste». «Elle commence à porter ses fruits puisqu’il y a de moins en moins d'insultes et d'invectives dans les médias», a indiqué le ministre qui a également affirmé que, «Ce sont pas moins de 28 stations de radio locale qui ont intégré le tamazight dans leurs programmes». «On vient aussi de lancer le site APS en tamazight. Je souhaite aussi voir les éditeurs lancer des titres dédiés entièrement à cette langue nationale».

À cette occasion, le ministre a précisé qu'il veille personnellement au suivi des travaux engagés pour l'amélioration des réseaux de diffusion des chaînes locales et nationales de radio. «Il n'est pas normal que dans certaines régions du pays, sur un rayon de 70 km, on ne puisse pas réceptionner les radios nationales. Comme il n'est pas normal que l'on capte les radios étrangères dans les wilayas frontalières et pas la radio nationale». Ainsi, il s'est fixé comme objectif l'année 2017 pour que la couverture de la radio nationale soit entre 95 et 100%. L’opération se fera en deux étapes, la première en 2016 avec l'élimination des zones d'ombre et 2017 verra la couverture totale du pays pour les chaînes nationales et l’extension de la plage horaire pour les stations locales. «Elles jouent un grand rôle dans la concrétisation du programme du président de la République et dans le développement local», a-t-il rappelé. À l'issue de sa visite du chantier de la future maison de la presse de Tizi-Ouzou, tout en étant admiratif devant la maquette du projet, M.Grine a émis le vœu de la voir inaugurée en sa présence le 22 octobre prochain, date de la Journée nationale de la presse.

 L’Expression :

- À travers son article intitulé : «Le Challenge de Grine », le journal a  abordé la question autour de la communication gouvernementale qui, «s’impose comme un axe central de ma démarche du 4e gouvernement de Sellal », selon le même titre qui a souligné , à ce propos, que «Tout le travail accompli par le ministre de la Communication  entre dans le cadre de la volonté du gouvernement  d’associer les Algériens dans l’effort de développement et aussi pour les sensibiliser, à l’effet d’en faire des acteurs de leurs destins…Cela dit, le gros morceau qui attend le ministre consiste à associer les médias privés dans la dynamique globale de livrer une information objective, véritable, qui soit au service exclusif de l’Algérie ». «Le vœu de Hamid Grine, comme il l’a déjà confié, est que la presse nationale puisse largement contribuer à améliorer l’image de l’Algérie à l’étranger. Tout un programme »,  a conclu le quotidien.  (p06)

El Moudjahid :

- Dans une allocution lors des travaux du 1er Colloque international sur l’Information religieuse, le président de l’autorité de régulation de l'audiovisuel M.Miloud Chorfi a expliqué que cette nouvelle conception «vise une information objective, scientifique se référant au Coran et au Hadith et se démarquant de l’extrémisme et de l'invective».M. Chorfi, a situé l’importance du discours religieux prônant les valeurs de tolérance et de modération qui constituent l'essence même de l'islam «pour immuniser la société contre l'égarement et les idées d’extrémisme, de takfir et de destruction qui ont leurs moyens de propagande et leurs foras», tout en affirmant que l’Autorité de régulation de l'audiovisuel ne ménagera aucun effort pour contribuer à l'émergence de médias qui œuvrent à prémunir la vie spirituelle contre toute forme de discorde, d'intox et d'extrémisme qui appellent à la violence . Dans ce contexte, M. Chorfi a cité comme exemple de ce type de propagande obscurantiste ce qui est appelé organisation de Daech.  (p06)

-  Le rôle de la communication dans le développement du tourisme a été, hier à Annaba, au centre des travaux d’un Séminaire qui a été organisé à l’initiative de l’agence Illusion de communication et d’information, en collaboration avec la direction du tourisme et de l’artisanat, sous l’égide du wali d’Annaba. Lors de ce séminaire, les participants ont été unanimes à souligner qu’il est impératif de tout mettre en œuvre pour développer le secteur du tourisme, pour en tirer profit et assurer des revenus au pays en tant que substitut au pétrole, dont les prix connaissent une chute brutale, a rapporté El Moudjahid.  (p10)

- L’Office national de la Culture et de l’Information, en partenariat avec l’ENTV et l’ENRS, organise une conférence de presse, à propos du programme détaillé de la grande diva Warda El-Djazaïra, demain à 11h au Club des médias culturels  à la  salle Atlas Bab El-Oued. (p02)

Le Jeune Indépendant :

- Dans un entretien  publié, hier, par le magazine  Obs, le journaliste franco-algérien, Rachid Arhab, a dévoilé qu’il espère créer une chaîne ʺArteʺ  franco-algérienne. Le journaliste, qui a fait ses preuves sur plusieurs chaînes de télévision, notamment France2, a même qualifié son idée de «presque un projet politique », qui pourrait permettre l’éclosion de nouvelles productions.   (p24)

 

El Moudjahid (p02)/ Horizons (p02) :

- Le ministre de la Communication, M.Hamid Grine, effectuera aujourd’hui une visite de travail et d’inspection dans la wilaya de Boumerdès au niveau des structures de la communication, afin de s’enquérir de la situation sur place et examiner les voies et moyens d’optimiser les conditions de développement du secteur dans cette wilaya.

El Moudjahid :

- Le ministre de la Communication, Hamid Grine, prendra part à la 46e Conférence des Ministres arabes de l’Information, prévue le 21 mai au Caire, a indiqué le ministère dans un communiqué. Les travaux «porteront sur la stratégie médiatique arabe commune et sur les moyens à mettre en œuvre en vue de sa concrétisation», précise la même source. (p32)

En marge du Salon de la Communication «Arts et métiers de la presse», deux conférences seront organisées aujourd’hui au pavillon G Safex - Pins-Maritimes comme suit : de 11h à 13h, «Agence de presse», animée par M.Rabah Hassini de l’APS, et de 14h30 à 17h30«Nouveaux médias et nouveau journalisme, quel constat ?», animée par le Dr Fella Bourenane, de l’École Nationale Supérieure de Journalisme et des Sciences de l’Information «ENSJSI». (p02)

-  Le journal a publié les condoléances du Directeur général ainsi que, l’ensemble du personnel de l’APS, présentés au ministre de la Communication, M. Hamid GRINE, suite au décès tragique de son épouse, et lui assurent, en cette douloureusecirconstance, de leur profonde sympathie. (p29)

De leur part le DG de Ooredoo et l’ensemble des employés de la compagnie, ont présenté, à M. Hamid Grine  ainsi qu’aux membres de sa famille leurs sincères condoléances. (p29)

 L’Expression :

-  Le journal a publié les condoléances présentés par Mr Farouk Magraoui , à M.Hamid Grine, ministre de la Communication, ainsi qu’a toute sa famille , et lui a assuré, en cette douloureuse épreuve,  de sa profonde compassion.  (p24)

L’Echo d’Algérie :

-  Lors d’une conférence-débat sur le thème : «La migration vers la diffusion numérique terrestre des programmes télévisuels et radiophoniques », qui a été organisée, hier à la Safex en marge du Salon de la Communication, le directeur des études et de développement auprès de l’établissement public de télédiffusion d’Alger (TDA), Chawki Sahnine, a souligné que les Algériens devront se doter de téléviseurs captant les chaînes numériques terrestres, affirmant que  l’analogique n’aura plus cours dans le monde au plus tard en juin 2020 conformément aux instructions des instances onusiennes concernées par cette question. L’Algérie envisage d’interrompre ce mode de diffusion d’ici à 2017-2018.

Après avoir lancé le premier bouquet en 2010 qui comporte 6 chaînes de télévision en mode numérique, trois nouveaux bouquets multiplexes sont programmés «en vue de diffuser un plus grand nombre de chaînes», a-t-il expliqué l’expert, faisant observer aussi, que la radio numérique en version AM existe déjà sous la forme digitale radio mondiale (DRM) et couvre actuellement 75% du nord du pays sauf que, ce mode de diffusion reste inactif par manque de récepteurs sur le marché. Dans ce contexte, M. Sahnine a  précisé que  «La fréquence FM est actuellement saturée, toutes les fréquences internationales octroyées à Algérie sont utilisées par les chaînes publiques. Nous avons 57 chaînes de radio et sur chaque territoire on peut capter jusqu’à 6 chaînes. Nous sommes en train de voir comment ajouter la 7e n ou la 8e chaîne en négociant avec les pays limitrophes mais seulement, sur un certain point névralgique comme Alger et Oran car techniquement, il est impossible de les avoir partout».  (p06)

El Moudjahid :

-  «Numérisation de la diffusion terrestre télévisuelle et radiophonique», tel est l’intitulé de la conférence technique animée conjointement, hier, au palais des Expositions de la Safex, en marge du Salon de la Communication «Arts et métiers de la presse». Les deux animateurs, en l’occurrence Brahim Drouche et Boubekeur Zelfa de  la «Télédiffusion d’Algérie», ont expliqué, dans leurs exposés, les missions de l’établissement et les procédés de diffusion des chaînes télévisuelles et radiophoniques  via les supports, terrestres et satellitaires. (p09)

La Cité :

Le directeur du journal, M.Fodil Mezali, et l’ensemble du personnel du quotidien La Cité, ont présenté au ministre de la Communication, M.Hamid Grine, ainsi qu’à toute famille leur sincères condoléances et lui assurent, en cette douloureuse circonstance, de leur profonde compassion. (p24)

Dans le cadre de la participation à la promotion de l’information dans la couverture de l’activité judiciaire, la Cour de justice de Laghouat a arbitré, mercredi dernier, une journée d’étude autour de la justice de l’information à l’intention des journalistes  et correspondants de presse parlé et écrite de sa circonscription. La liberté d’expression : "entre droit constitutionnel et protection de l’honneur et la dignité des personnes, la diffamation, les précautions à prendre dans les couvertures judiciaires, et le respect de la  présomption d’innocence", étaient  entre autres, les communications autour desquelles, s’est articulée cette journée d’étude à laquelle, ont été conviés les professionnels de la presse,  a informé le quotidien. (p07)

DK News :

-  Les participants à une journée d’études organisée samedi au siège de la Cour de justice de Constantine, ont insisté sur l’importante  relation de complémentarité entre le journaliste et le juge. Le président de la Cour de Constantine et le procureur de la République près le tribunal de Mila ont précisé, à l’ouverture de cette rencontre, que cette complémentarité est «justifiée par le souci commun de mettre en évidence la vérité des faits dans chaque affaire jugée»«Si la presse est appelée à assurer la couverture des affaires de justice, le magistrat doit rechercher la vérité et rendre justice», ont indiqué les intervenants, soulignant, toutefois, la nécessité, pour le journaliste, de respecter le secret de l’instruction afin de ne pas gêner la bonne marche des procédures de l’enquête et de l’investigation en cours, et éviter ainsi, de porter atteinte à la présomption d'innocence. (p10)

Le Jeune Indépendant :

-  «Le journaliste en milieu hostile », est le thème d’une formation de trois jours initiée par l’association des journalistes et correspondants de presse de la wilaya de Tizi-Ouzou, en collaboration avec le Syndicat nationale des journalistes et la Fédération internationale des journalistes. L’objectif de cette formation est de préparer le journaliste à travailler dans des conditions maximales d’insécurité et affronter différents types de danger durant sa carrière professionnelle. Aussi, la formation était, une occasion de corriger certaines idées reçus sur le travail dans un contexte d’insécurité, et acquérir de nouvelles connaissances qui contribueront à la bonne évolution des journalistes locaux. (p05)

 

Le Temps d’Algérie :

 

1- Dans son numéro du mois de mai 2015, la revue El Djeich a indiqué dans son éditorial que l'Armée nationale populaire (ANP) poursuit «avec détermination» son action sur le terrain pour la protection des frontières, afin de faire face aux menaces éventuelles, dans une conjoncture régionale et internationale caractérisée par une instabilité sécuritaire. Dans ce  contexte, la revue El Djeich  a souligné la difficulté de la situation sécuritaire qui demande une «une vigilance permanente, une présence continue, avec dévouement et détermination et un haut degré de disponibilité opérationnelle». Il s'agit selon la même source de, «relever les défis et faire face aux menaces éventuelles, dans une conjoncture régionale et internationale caractérisée par l'instabilité sécuritaire». (p03)

Pages