Hassane Rabehi : les journalistes "ne sauraient être offensés" car leur mission est noble

Le Ministre de la Communication, Porte-parole du Gouvernement et Ministre de la Culture par intérim, M. Hassane Rabehi, a affirmé, ce samedi que les journalistes "ne sauraient être offensés" car leur mission est noble, soulignant que son secteur s'attelait à l'élaboration d'un cadre juridique à la hauteur des aspirations de la corporation.

"La presse et les journalistes ne sauraient être offensés car leur mission est noble", a précisé M. Rabehi en marge de sa participation à une cérémonie organisée par le ministère de l'Education nationale à l'occasion de la Journée mondiale des enseignants (5 octobre), ajoutant que "la mission du journaliste consistant en la couverture des événements en cours, on ne doit pas prêter attention à ceux qui ne connaissent pas la valeur de la presse et des journalistes".

Le ministère de la Communication s'attelle à l'élaboration d'une série de textes qui offriront un cadre juridique à la hauteur des aspirations de la corporation des secteurs public et privé, a fait savoir le ministre.

Appelant les journalistes à prôner un discours responsable, à consacrer la vérité dans l'accomplissement de leur mission et à préserver leur image, M. Rabehi n'a pas manqué de saluer leurs efforts en faveur du renforcement des valeurs à même de "protéger la marche de la nation pour le bien de tous".

A une question sur le projet de loi sur les hydrocarbures, le ministre a estimé que "le plus important est le maintien de la règle 51/49 et les mesures incitatives au profit des investisseurs étrangers pour générer des recettes et des revenus supplémentaires".

Pour le ministre de la Communication, il ne faut pas compter uniquement sur le secteur des hydrocarbures comme principale source de revenus, mais exploiter également toutes les potentialités disponibles et en tirer profit pour diversifier les sources de revenus du pays en vue de réaliser le développement durable.