Installation de Mme Djazia Djeddou dans ses fonctions de Directrice générale par intérim de l'ANEP

Mme Djazia Djeddou a été installée, dimanche à Alger, dans ses fonctions de Directrice générale par intérim de l'Agence nationale d'édition et de publicité (ANEP) en remplacement de M. Amine Echikr.

Présidant la cérémonie d'installation, le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Hassan Rabehi, a indiqué que cette procédure "consacre le principe de continuité des institutions de l'Etat", saluant, au même temps "les grands efforts consentis par M. Echikr à la tête de l'ANEP ainsi que la haute compétence dont il a fait montre, avec passion et rigueur, en matière de gestion et d'organisation de cette importante institution".

Après avoir félicité la nouvelle responsable en lui souhaitant "le succès dans la mission qui lui est confiée et la lourde  responsabilité qui lui incombe, notamment en la conjoncture que traverse le pays", M. Rabehi s'est dit confiant que "la compétence et l'expérience de Mme. Djeddou lui permettront de s'acquitter pleinement de cette mission cruciale et importante".

Soulignant l'importance des "défis actuels" par rapport au secteur qui a procédé récemment à l'installation d'une commission chargée de la cristallisation de la transparence et de l'objectivité dans la répartition de la publicité publique entre l'ensemble des médias, tant publics que privés, à travers une un rapprochement entre les propositions formulées par ces médias, et qui devraient définir les critères de distribution des quotas publicitaires dans le respect du principe de la démocratie et de la transparence".

Le ministre a saisi cette opportunité pour renouveler ses félicitations à la corporation de la presse, à l'occasion de la Journée mondiale de la liberté de presse, affirmant que cette journée "consacre l'éthique et la déontologie de la profession et assoit les fondements du discours médiatique responsable, garantissant la liberté d'expression et d'opinion et œuvrant  à la culture et à l'orientation de la société, outre la diffusion objective de l'information, sans marginalisation des initiatives et des propositions basées sur l'entente et la paix, et sans focalisation excessive sur les questions sensibles et les rumeurs diffamatoires, source de fitna entre les enfants de la même patrie".

Pour sa part, Mme. Djeddou s'est dit consciente du "poids de cette responsabilité", exprimant son remerciement aux hautes autorités de l'Etat pour le choix porté sur elle. Elle a tenu, également, à saluer les efforts déployés par M. Echikr pour promouvoir l'ANEP.

De son côté, M. Amine Echikr, s'est félicité de l'ambiance qui a prévalu au sein de l'entreprise durant les onze (11) de sa gestion, exprimant sa reconnaissance aux différents employés et cadres et souhaitant la réussite à Mme. Djeddou dans ses nouvelles fonctions.