Le Ministre de la Communication souligne à Aïn Defla le rôle de l'information de proximité dans la promotion des valeurs de paix et de tolérance portées par la Réconciliation

Le ministre de la Communication, Djamel Kaouane, a mis l'accent samedi à Ain Defla sur l'importance pour l'information de proximité dans la promotion de la culture de la paix et des valeurs de tolérance.

«L'information de proximité n'est pas circonscrite aux préoccupations quotidiennes du citoyen, mais doit également contribuer à diffuser la culture de la paix et les valeurs de tolérance», a affirmé M. Kaouane, à l'ouverture d'un colloque organisé à l'occasion de la célébration du 13e anniversaire de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale.

Le ministre a indiqué, à ce propos, qu'en plus de constituer un devoir national, la défense des valeurs de tolérance et de la culture de la paix ainsi que leur préservation sont une «responsabilité collective et un legs sacré qui doit se transmettre de génération en génération».

Soutenant que le recouvrement de la quiétude, fruit de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, a permis la dynamisation du développement et de l'investissement de façon générale, le Ministre a mis l'accent sur le rôle joué par l'information nationale dans la mise en évidence de cette dynamique, saluant son professionnalisme dans l'acquittement de sa mission.

S'attardant sur la Charte pour la paix et la réconciliation nationale, le ministre a observé que la participation massive du peuple algérien au référendum y afférent atteste de sa volonté de bannir toute forme de violence et d’extrémisme.

«Grâce à la vision éclairée du président de la République, Abdelaziz Bouteflika, et aux sacrifices des vaillants enfants du pays, la douloureuse page inhérente à ce passé sanglant a été définitivement tournée», a-t-il relevé, se félicitant que l'expérience algérienne en matière de réconciliation soit devenue un modèle dont s'inspirent nombre de pays étrangers.

La célébration du 13e anniversaire de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale a été notamment marquée par l'organisation, à Ain Defla, d'un colloque abrité par la Maison de la Culture «L'Emir-Abdelkader», intitulé «De la paix et la réconciliation à un développement multidimensionnel».