Signature du protocole d'accord de partenariat et de coopération entre ANEP et Tassili Airlines

L'Entreprise nationale de communication, d'édition et de publicité (ANEP) et la compagnie de Transport aérien Tassili Airlines (TAL) ont signé, mardi 14 février 2017, Alger un protocole d'accord de partenariat pour l'exploitation des supports et espaces publicitaires dont dispose cette compagnie aérienne.

Le protocole d'accord a été signé entre le P-dg de l'ANEP, Djamel Kaouane , et son homologue le P-dg de TAL, Belkacem Harchaoui, en présence notamment du Ministre de la Communication, Hamid Grine.

Cet accord de partenariat consiste à mutualiser les ressources de ces deux entreprises publiques pour l'exploitation des différents supports publicitaires de TAL sur le plan national et international, et la concrétisation des opportunités de la communication tels l'édition et l'impression, la signalétique, le marketing ainsi que l'évènementiel.

Dans ce sens, TAL assurera à l'ANEP, dans une première étape, la diffusion des produits publicitaires à travers les écrans installés à bord de ses aéronefs des lignes nationales et internationales, et d'autres supports publicitaires telle la revue de cette compagnie aérienne servie à ses passagers.

Lors de la cérémonie de signature de cet accord, M. Grine a appelé les entreprises, notamment publiques, à cibler les sociétés de communication répondant aux critères de l'expérience, de la compétitivité et de compétence à l'instar de l'ANEP pour établir des partenariats dans la communication et la publicité.

Dans ce sillage, il a relevé que son département ministériel appelait, depuis plus de deux années, les entreprises publiques et l'ANEP à établir des contrats dans le cadre du principe gagnant-gagnant, à créer des synergies et à mutualiser leurs moyens en matière de la communication.

Il a ainsi souhaité que l'accord TAL-ANEP soit un exemple de référence pour les autres entreprises publiques afin qu'elles engagent des contrats avec l'ANEP.

"Je ne demande pas un régime de favoritisme, mais d'exiger, sans aucune appartenance, les critères de compétitivité, d'expérience et de compétence auxquelles l'ANEP répond", a-t-il soutenu.

Le ministre s'est d'ailleurs interrogé quant aux raisons qui font que seulement un nombre infime d'entreprises publiques se soit engagé avec l'ANEP pour établir des contrats dans le domaine de la communication alors que d'autres confient leurs marchés à des entreprises de communication moins compétitives.

De son côté, le P-dg de l'ANEP a indiqué que la publicité sur les écrans à bord des avions de TAL était une priorité dans cet accord de partenariat, tout en relevant la disponibilité de l'ANEP à proposer ses services à toutes les entreprises privées et publiques et à mettre à leur disposition son expérience, ses moyens ainsi que les compétences de ses cadres.

Pour sa part, le P-dg de TAL a fait valoir que sa compagnie avait opté pour l'ANEP pour prendre en charge toutes ses opérations de communication en utilisant des écrans et la revue de bord, et ce, sur la base des critères de compétitivité dont jouit cette entreprise publique de publicité.

Pour rappel, TAL assure des lignes domestiques ainsi que cinq (5) dessertes internationales vers la France (Paris, Strasbourg, Marseille, Nantes, et Lyon) et compte ouvrir, durant le premier trimestre 2017, une ligne Alger-Nouakchott via Tindouf.

Possédant une flotte de 12 aéronefs de divers types, cette compagnie a été créée en 1998 dans le cadre d'une joint-venture entre Sonatrach et la compagnie Air Algérie, avant de devenir une filiale à 100% de ce groupe pétrolier national depuis 2005.